Actualités

"C'est une nouvelle vie qui commence"

  • Publié le 15/07/2013 à 09:41
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Aujourd'hui, deux familles emménagent dans les nouveaux habitats adaptés construits aux Chauprades à Rivet, après s'être vu remettre les clés vendredi soir par le député-maire Philippe Nauche. Ce qui porte désormais à 10 le nombre de ces logements mis en service depuis 2010. Une plateforme sans chalet est également en cours d'achèvement impasse Lecornu sur Brive Est. Les travaux pour une autre aux Fougères vont démarrer à la rentrée.



"C'est une nouvelle vie, plus agréable, qui commence", sourit Sabrina, 31 ans qui va emménager sur un des terrains avec ses 4 enfants. "C'est calme, propre, il y a l'hygiène, le confort. Mes deux plus jeunes iront à l'école à côté, c'est pratique. Je suis très heureuse", rayonne la nouvelle locataire. Sa voisine Julia qui va emménager avec ses trois enfants dans le logement adjacent, est tout aussi radieuse: "Depuis le temps qu'on attendait ça. Ça fait 30 ans que je vis à Bouquet, on ne regrette pas. Ici, c'est du dur, on a notre chez nous et j'ai déjà inscrit le plus jeune à l'école de Rivet... C'est un nouveau départ." Chacune a fait avec le député-maire et ses adjoints Patricia Bordas et Michel Da Cunha, le tour du locataire avant de se voir remettre les clés de ce sweet home. "On sait déjà comment on va l'aménager, les enfants dormiront dans leurs caravanes et moi dans la chambre", annonce chacune d'elles.

L'habitat adapté s'articule autour d'une maison bois de 54m2 comprenant une pièce principale, une chambre et sanitaires. Le reste du terrain est un espace de stationnement prévu pour accueillir 3 caravanes en espace nuit. "C'est le choix d'un habitat décent pour les familles, dans le respect des modes de vie des personnes concernées et des lois de la République", expliquent les élus. Ces deux habitats adaptés font suite à ceux des Rebières en 2010 puis de Chanoux l'année suivante et de Fadat l'an dernier portant ainsi à 10 le nombre de familles qui bénéficient de cette solution, dans l'objectif aussi de la fermeture définitive du camp de Bouquet qui devrait avoir lieu dans le courant de cette semaine.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulté nos précédents articles: