Actualités

Sous les gravats la future piscine

  • Publié le 16/07/2013 à 09:54
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Le grand bassin extérieur, ses plages et son parc, ne sont plus qu'une zone de gravats. La pelle va maintenant s'attaquer à la fosse à plongeon puis au bar en cours de désamiantage. C'est sur ce périmètre que sera réalisé le futur stade nautique. La construction proprement dite devrait démarrer en septembre pour une mise en service fin 2015.





C'est tout une époque qui disparaît, pour mieux en écrire une autre. "C'est un gros chantier, financièrement comme en terme de volume: 2 à 3 ans d'études, 2 ans et demi de travaux, 22 millions d'euros hors taxes...", commentait le directeur municipal des sports Jean-François Bourg, pendant la visite hier sur le chantier du maire et de son adjoint aux sports André Pamboutzoglou. La déconstruction a débuté en juin, parallèlement à l'ouverture de la piscine Gaétan Devaud afin de compenser la perte du bassin extérieur.
Sur toute sa partie extérieure, l'équipement n'est plus que gravats. "Nous avons juste gardé une bande de plage comme issue de secours le long du bassin intérieur", confirme Patrice Nouaille, directeur des piscines municipales. Les dents de la pelle mécanique rognent maintenant le sol vers la fosse à plongeon. "La pelle est arrosée en permanence afin d'éviter l'extension de poussière." Viendront ensuite les opérations de concassage puis de déblayage. Les travaux de construction débuteront après les vacances, en septembre. "Mais il n'y aura pas interruption de service. Les bassins couverts continuent à recevoir du public."