Actualités

La nouvelle halle Brassens prend forme

  • Publié le 25/07/2013 à 14:57
  • Par Patrick MENEYROL


C'est sous un soleil de plomb que Philippe Nauche est venu en début d'après-midi se rendre compte par lui-même de l'avancée des travaux de la halle. Au milieu des ouvriers qui finissent de couler le sol du futur marché couvert, le député-maire a fait le tour du chantier pour un point d'étape à un peu plus d'un mois de la réouverture.

C'est à la fin du mois d'août que la halle Georges Brassens doit ouvrir à nouveau ses portes au public. Entamés en février dernier, les travaux suivent leur cours en respectant les délais, et tout aussi important, en respectant le budget initial, à savoir un peu moins de 2 millions d'euros. Le plus gros est d'ores et déjà terminé ou en passe de l'être. Il s'agissait de tous les terrassements extérieurs et intérieurs ainsi que du démontage de l'existant comme l'isolation, les murs en verre, les sanitaires publics (qui seront réutilisés), le faux plafond ou les portes métalliques.

En ce moment, c'est à l'intérieur que cela se passe avec notamment la réalisation du nouveau sol en enrobé, la reprise de la structure de la toiture et son renforcement, la pose des châssis de désenfumage, celle de toutes les gaines et câbles ainsi que des bornes escamotables eau et électricité destinées aux commerçants, ou encore la pose de la toile tendue au plafond. Dans le même temps, les ouvriers s'activent en périphérie de la halle pour réaliser l'étanchéité de la marquise qui fera le tour du bâtiment, remettre en place des sanitaires ou encore installer la gaine radiante qui permettra un chauffage de l'espace couvert.

Un point d'étape détaillé que Philippe Nauche souhaitait car le chantier est d'envergure. A travers ces travaux de consolidation et de mise aux normes, la Ville souhaite améliorer la qualité d'accueil des commerçants et des clients mais aussi offrir un espace mieux adapté aux évènements qui se déroulent à la halle comme la Foire du livre ou le festival de l'élevage, tout cela en conservant et même en accentuant l'identité de ce lieu emblématique pour les Brivistes.

D'ici la fin du mois d'août, la pose des caniveaux en inox, le finition du sol, le bardage bois sur les façades ainsi que celui à l'intérieur de la salle, et la pose des portes achèveront les travaux de la halle à proprement parlé. Ils seront menés en même temps qu'à l'extérieur sera terminée la marquise qui abritera de nouvelles activités et de nouveaux services. Début septembre, point final de ce chantier qui aura duré 7 mois, les abords du bâtiment seront réalisés en béton désactivé. A nouveau, les commerçants et les chalands, pour qui la Mairie avait mis en place durant les travaux des aménagements et installé des structures couvertes afin de permettre la tenue des marchés, pourront réinvestir ces lieux qui depuis les années 80 sont au cœur de la vie de la cité gaillarde.