Actualités

Vos sorties de l'été

  • Publié le 05/08/2013 à 06:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE

LUNDI 5 AOUT








  • Concert soul blues à partir de 18h à Lissac sur Couze au bord du lac du Causse. Avec Free duo.





************


MARDI 6 AOUT





  • Festival de la Vézère. Deux très jeunes prodiges à 20h30 à Saint-Ybard en l'église. Avec Tatsuki Narita au violon et Théo Fouchenneret au piano. Le Français a seulement 19 ans, le Japonais est son ainé de 2 ans. Ces deux jeunes virtuoses interprètent la 1ère Sonatine en ré majeur de Schubert, Fontaine d'Aréthuse de Szymanowski, la 1ère Sonatine en la mineur de Schumann, la 3e sonate pour violon seul en ré mineur d'Eugène Ysaye et la sonate en sol majeur de Guillaume Lekeu. Tarifs: 28 et 16 euros. Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com.






************


MERCREDI 7 AOUT





  • Pique-nique  aux Jardins à partir de 20h aux Jardins de Colette à Varetz. Les Jardins s'ouvrent en nocturne. Découvrez le parc floral à la lueur des bougies. Pique-niquez au cœur des jardins, avec concert en plein air et visite théâtralisée des 5 hectares de verdure. Au programme Irish Poïtin (musique celtique). Une animation à vivre en famille ou entre amis. Tarifs: 7,50 euros adulte et 5 en tarif réduit, 4 euros pour moins de 12 ans, 1 euro moins de 6 ans, gratuit pour les moins de 3 ans. Prochain rendez-vous mercredi 14 août avec Bazar et bémols (chanson française). Infos au 05.55.86.75.35 et sur lesjardinsdecolette.com.






************


JEUDI 8 AOUT





  • Concert pop rock à partir de 19h à Brive au Café de Paris. Avec The peace makers.



  • Chasse au trésor de 16h à 17h30 à Tulle au musée du cloître. Une chasse au trésor en famille dans le cadre du cloitre gothique et à travers les collections du musée... Recherchez les indices qui vous mèneront au trésor de l'abbaye. Accès gratuit. Infos au 05.55.26.91.05.





  • Festival de la Vézère. Opéra découverte Le Barbier de Séville à 18h au Saillant. Avec Diva opera, principale troupe d'opéra de chambre anglaise que les habitués du Festival connaissent bien tout autant que son directeur et pianiste Bryan Evans. Ils proposent cet opéra découverte, avec une présentation de l'œuvre et des personnages, qui peut charmer un large public, les plus jeunes à partir de 6 ans, mais aussi les bien plus grands. Une belle entrée en matière pour ce week-end opéra. Tarifs: 45 et 40 euros, 16 euros tarif jeune. Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com.





  • Festival aux champs à partir de 17h30 à Chanteix. Christophe Aleveque est la vedette phare de cette journée d'ouverture. L'humoriste présente à 21h son nouveau spectacle Les monstrueuses actualités (22 et 18 euros et en 1ère partie Rimo). Tout l’énerve. Colère noire. Il s’en prend aux angoisses quotidiennes, aux manipulations médiatiques et à la domination religieuse de l’économie. Avec batteur, accordéoniste et guitariste, Alévêque chante les aberrations du monde, la société ultralibérale et son goût pour la surveillance. A noter à 17h30, Le petit éloge de la désobéissance avec la compagnie Furiosa (spectacle de marionnettes à la boite à zinc, 5 euros) et à 23h30 Marka. Infos sur tuberculture.fr.



************


VENDREDI 9 AOUT





  • Concert Rockabilly à partir de 19h à Brive Au Bureau. Avec Steve Rocking.



  • Spectacle de feu. Manda Lights à 22h à Brive, place du Civoire. La compagnie Manda Lights Un spectacle de 40 minutes de feu envoûtant avec des chorégraphies enflammées, jongleries et danses endiablées. Deux femmes, deux hommes qui jouent avec des torches, dansent avec le feu, avalent ou crachent des flammes... suivant une chorégraphie soignée. Un spectacle "chic et enivrant", annonce la compagnie, inspiré par le glamour et le groove californiens. Spectacle gratuit. Egalement le lendemain samedi 10 août au lac du Causse corrézien.





************

MERCREDI 21 AOUT

  • Concert spirituel à 20h30 à Brive en l'église des Rosiers. Avec les Petits chanteurs de Saint-Dominique, manécanterie de 80 garçons de 7 à 18 ans dirigée par Vianney Châtillon. Ce concert embrasse cinq siècles de musique sacrée du Moyen-âge à nos jours. Au programme: des œuvres de Palestrina, Bach, Haëndel, Allegri, Lotti, Herbeck, Scheidt, Fauré, Duruflé, Poulenc, Saint-Saëns. Entrée libre.





************


JEUDI 22 AOUT






  • Festival de la Vézère. Une flûtiste d'exception à 20h30 à Vigeois en l'abbatiale. Avec Magali Mosnier et l'orchestre d'Auvergne sous la direction de Robert Forés Veses. Un concert qui marque le dernier rendez-vous de la saison pour cette 33e édition du festival. Depuis son Premier Prix au prestigieux concours international de l’ARD à Munich en 2004, Magali Mosnier est l’une des artistes françaises les plus demandées sur la scène européenne. Au programme: Quatuor n°3 de Donizetti, Suite n°2 de Bach, Quatuor n°13 de Beethoven et Sérénade n°3 de Fuchs. Tarifs: 30 et 16 euros. Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com.









************


VENDREDI 23 AOUT




  • Théâtre de rue. Les Sœurs Goudron à 18h à Brive, place du Civoire. Des rires déployés ras le bitume avec ces Sœurs GoudronVenez faire la connaissance d’Hélène Maurisse, manageuse avide de gloire et de pouvoir qui a décidé de prendre en main ses collègues chanteuses psychotiques, en créant une chorale déambulatoire polyphonique. Ne vous fiez pas à leur mine pimpante et à leur robe aux couleurs pastel: ces cinq filles sont hystériques, pyromanes, mythomanes, autistes et psychopathes. Un vrai répertoire de névroses!  Au répertoire : Bashung, Tom Waits, Dead Kennedys, Ricet Barrier, Dalida. Et en attendant les grandes scènes, les sœurs Goudron arpentent le trottoir avec une énergie farouche. Un spectacle déjanté à ne louper sous aucun prétexte. Gratuit.




  • Soirée dégustation à 19h à Brive à L'Envers du décor. Dégustation de vin et de produits locaux.




  • Concert soul blues à partir de 19h à Brive au Bureau. Avec Free duo.




  • Concert musique du monde à partir de 19h à Brive au Dix neuf cent. Avec Zalimbao.





  • Concert jazz à partir de 20h30 à Brive au bar L'Univers. Avec Baguisax.




  • Concert Old time à partir de 21h à Brive au bar Maryland. Avec The Old mule.




  • Concert pop à partir de 21h à Varetz à La Calèche. Avec Adhoc. Egalement le lendemain samedi 24 août.



  • Visites explorateurs au gouffre de Padirac après la fermeture du site à 20h. Le Gouffre de Padirac invite chaque visiteur à vivre une expérience unique et à devenir, le temps d’une soirée, un aventurier pour découvrir (ou redécouvrir), à pied et en barque, le gouffre plongé dans le noir tel que Edouard-Alfred Martel l’a découvert. Les visiteurs sont éclairés à la lanterne et accompagnés d’un guide qui leur conte l’aventure d’Edouard-Alfred Martel tout au long du parcours. Une fois arrivés dans la salle du Grand Dôme, la lumière se rallume et offre ainsi à chaque visiteur un spectacle visuel exceptionnel. Une fois le Grand Dôme passé et la lumière rallumée, la visite continue. À la fin du parcours, un cocktail est organisé au fond de l’orifice, à 75 mètres de profondeur (selon la météo). Durée: 2 heures. Réservation obligatoire. Tarifs: 45 euros pour les adultes et 35 pour les enfants de 4 à 12 ans. A noter que le gouffre fait aussi des nocturnes tous les mardis et jeudis jusqu'à 21h30 en août. Infos sur gouffre-de-padirac.com. 




************

SAMEDI 24 AOUT




  • Brunch du marché de Brive de 11h à 13h sur les terrasses de l'Avenue de Paris. C'est une formule de restauration rapide: une assiette présentant un échantillon de produits locaux, directement issus du marché et le tout en musique. La formule assiette du terroir et boisson est à 10 euros. Un rendez-vous chaque samedi de l'été. Ce samedi concert soul blues Freed duo. Infos sur brive-tourisme.com.




  • Festival de l'élevage de 10h à 18h à Brive place du 14 juillet. Une ferme géante au cœur de la ville. Rendez-vous incontournable de la fin de l’été, le festival de l’élevage est depuis des années une véritable institution. Veaux, vaches, cochons, mais aussi poulets, moutons, chevaux, pigeons, faisans, lapins, oiseaux d’ornement ou même escargots, près de 800 bêtes seront présentes, avec cette année encore, un coup de projecteur donné sur l’une des productions phares de notre département, le veau sous la mère. La crème de l’agriculture régionale pour le meilleur. Rien que le meilleur de notre terroir. Egalement dimanche de 10h à 18h.




  • Animation dégustation midi et soir à Brive à L'Envers du décor. Avec un menu dégustation "festival de l'élevage". Egalement le lendemain dimanche 25 août.




  • Concert pop à partir de 21h à Varetz à La Calèche. Avec Adhoc.



************

DIMANCHE 25 AOUT





  • Festival de l'élevage de 10h à 18h à Brive place du 14 juillet. Une ferme géante au cœur de la ville. Rendez-vous incontournable de la fin de l’été, le festival de l’élevage est depuis des années une véritable institution. Veaux, vaches, cochons, mais aussi poulets, moutons, chevaux, pigeons, faisans, lapins, oiseaux d’ornement ou même escargots, près de 800 bêtes seront présentes, avec cette année encore, un coup de projecteur donné sur l’une des productions phares de notre département, le veau sous la mère. La crème de l’agriculture régionale pour le meilleur. Rien que le meilleur de notre terroir très apprécié des petits comme des plus grands. A voir en famille.





  • Animation dégustation midi et soir à Brive à L'Envers du décor. Avec un menu dégustation "festival de l'élevage".





************

JEUDI 29 AOUT




  • Concert variété latino à 19h à Brive au Café de Paris avec Don't forget.



************

VENDREDI 30 AOUT




  • Concert variété latino de 18h30 à 21h30 à Toulzac. Avec Don't forget.




  • Concert pop à 19h à Brive au Bureau. Avec Adhoc.




  • Surprise musicale à 21h à Brive au bar Maryland.




  • Concert variétés internationales à partir de 21h à Varetz à La Calèche. Avec J&V duo. Egalement le lendemain samedi 31 août.








************

SAMEDI 31 AOUT




  • Brunch du marché de Brive de 11h à 13h sur les terrasses de l'Avenue de Paris. C'est une formule de restauration rapide: une assiette présentant un échantillon de produits locaux, directement issus du marché et le tout en musique. La formule assiette du terroir et boisson est à 10 euros. Un rendez-vous chaque samedi de l'été. Ce samedi concert de jazz avec Jazz pot. Infos sur brive-tourisme.com.





  • Surprise blues à 21h à Brive au bar Maryland. Avec Blues etc.





  • Concert variétés internationales à partir de 21h à Varetz à La Calèche. Avec J&V duo.











************


LES EXPOS A VOIR




  • Ernest T: 30 ans du Frac à Labenche à Brive au musée Labenche, dans la salle d'exposition temporaire. L'artiste iconoclaste choisit des œuvres et des objets dans les salles du musée et les met en scène dans la salle d'exposition temporaire. Dans les vides ainsi créés dans les collections permanentes, il installe ses propres œuvres. Le regard acéré de l'artiste remplace provisoirement celui du conservateur. Le principe de cette exposition est de laisser les clés de Labenche à Ernest, artiste contemporain français dont l'œuvre se présente sous la forme de canulars, de rébus ou de caricatures, dans la veine de l'esprit dada, potache et des imagiers d'avant-guerre. Ses œuvres ont pour thèmes la vie des artistes, le monde de l'art ou encore le faux dans l'art. Il questionne la manière dont l'art est donné à voir et la valeur qui lui est arbitrairement attribué. Son approche des collections du musée apparait particulièrement enrichissante et surtout décalée. L'artiste présenté dans les collections du FRAC se réapproprie les collections et en propose un réinterprétation toute personnelle. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79. Jusqu'au 2 septembre.





  • Caroline Secq. Anthropoplages à Brive à la chapelle Saint-Libéral. De l'art d'accommoder les restes! Caroline Secq dont l'atelier est situé dans les landes livre plus d'une vingtaine de ses Anthropoplages pour une exposition très estivale qui parle de couleur et de plage"En travaillant avec nos vestiges en dérive sur nos plages, j’invite au voyage paradoxal qui va du rebut au re-beau... D’un côté le déchet, le rejet, rejeté dans tous les sens du terme, celui qui dérange et que l’on voudrait ne pas voir, à défaut de pouvoir l’éradiquer. De l’autre, l’incroyable beauté de ces restes échoués sur la grève, divinités déchues; trésors oubliés, morcelés, abandonnés ; fragments de plaisir, d’utile ou d’improbable. Sur le sable mouvant de ce paradoxe, je construis des rencontres aléatoires et jubilatoires : des architectures improbables, des reliefs de civilisation, des bidonvilles de plage, des tapisseries aquatiques, des bas reliefs d’outre monde, de la poésie plastique. Morceaux choisis et utilisés tels qu’ils se donnent. Bruts, dans leur beauté intrinsèque, sans transformation de ma part. J’utilise tout tel que je le trouve sur le sable, sans ajout, ni peinture, ni rien. Ils se suffisent. Mes plages sont une invitation à réfléchir. Elles sont nos miroirs. On y voit ce que l’on y regarde." Ne manquez pas de vous pencher également sur les noms qu'elle donne à ses œuvres... Vernissage le vendredi 5 juillet.Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79. A partir du 2 juillet et jusqu'au 1er septembre.






  • Musique et cinéma à la médiathèque de Brive. L'histoire tumultueuse qu'entretiennent depuis près d'un siècle musique et cinéma, pourrait naturellement s'apparenter à une union sentimentale. A l'instar des liens qui unissent le célèbre couple lune/soleil, réciproquement illuminés et lumineux, ces deux arts n'en sont pas moins des victimes potentielles de spécificités souvent antagonistes. Autant dire que la réussite affective et artistique de ces unions parfois peu naturelles reste toujours le fruit d'une alchimie aussi rare qu'émotionnellement unique. Musique et cinéma: véritable histoire d'amour ou mariage de raison? Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi inclus de 10h à 12h et de 14h à 18h. Plus d’infos au 05.55.18.17.57. Jusqu'au 31 août.





  • Un patrimoine de lumière, les vitraux du Lot du Moyen-âge à nos jours à Brive aux archives municipales, rue Massénat. Si l’Ile-de-France est le berceau du vitrail français, les quelque 900 églises que compte le Lot abritent presque toutes des verrières, d’une qualité remarquable. Simple décor géométrique ou véritable tableau figuré, chaque vitrail est une création originale, témoin des particularités techniques et iconographiques de son époque et de son créateur. Un véritable patrimoine riche de sens et de couleur à découvrir. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.18.50. Jusqu'au 6 septembre.





  • "Il n'y a pas d'enfants ici: Auschwitz, Gross-Rosen, Buchenwald". Dessins de Thomas Geve  à Brive au centre Edmond Michelet. Cette exposition présente le destin et l’œuvre graphique de Thomas Geve, "enfant déporté", qui connut les camps de concentration d’Auschwitz, Gross-Rosen et Buchenwald, avant d’être libéré à l’âge de 15 ans en 1945. À Buchenwald, au moment de la libération du camp, il réalise 79 petits dessins qui racontent son histoire et dépeignent la réalité des camps de concentration par lesquels il est passé. L’exposition, construite autour de ses dessins, présente en dix panneaux l’univers concentrationnaire vu à travers les yeux de cet enfant. Exposition prêtée par l’association française Buchenwald, Dora et kommandos. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 18h et samedi de 13h à 18h, fermé le 14 juillet; ouvert le 15 août de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08. Jusqu'au 17 août.





  • Histoires de clocher au musée du cloître de Tulle, salle du rez-de-chaussée. L’Etat vient d’engager une importante campagne de travaux de restauration sur le clocher de la cathédrale de Tulle. L’occasion est donnée, pendant la durée du chantier, de mettre en lumière cette partie de l’édifice à travers les représentations figurées présentes au sein des collections du musée. Cette exposition invite à découvrir ces images peintes, dessinées ou gravées du clocher. Toutes révèlent la prédominance de cet élément architectural dans les représentations de la ville. Du clocher dessiné à celui décrit, poèmes ou légendes rappellent que c’est autour de cet élément architectural que se cristallise une partie de l’identité et de la mémoire collective des habitants forgées dès la fin du XIXe siècle. L’exposition permet à chacun de replacer le clocher dans son environnement, au coeur d’une place dont la topographie a considérablement évolué au cours des siècles. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’à fin 2014.




  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d'attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’à fin 2013.




  • Jean Moulin, une vie d'engagements à Tulle au Musée des armes. Cette exposition présentée en partenariat avec l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre de la Corrèze, a été réalisée dans le cadre du programme commémoratif exceptionnel mis en place par le ministère de la Défense et des anciens combattants pour le 70e anniversaire de la Résistance, de la Libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie qui s’étendra de 2013 à 2015. Cette année marque en effet le 70e anniversaire de la création des maquis, de la tenue de la première réunion du Conseil national de la Résistance le 27 mai à Paris et de la disparition tragique de Jean Moulin qui en fut, par ailleurs, l’artisan. Cette exposition "Jean Moulin, une vie d'engagements" est une refonte complète de l’ancienne exposition "Jean Moulin, un héros moderne", réalisée en 1993. Entrée libre. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30, ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu'au 21 octobre 2013.



  • Bijoux des toits du monde, de la Chine au Caucase à Sarran au musée Jacques Chirac. Collection Ghysels. L’exposition raconte les espaces immenses de la Chine au Caucase. Près de deux cents bijoux d’une collection privée conduisent les visiteurs sur les sentiers de la route de la Soie, en passant par la Mongolie, le Tibet, le Bhoutan, le Népal, l’Inde du Nord, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Asie centrale. Qu’ils soient en ambre, en turquoise, en corail, en or ou en argent, incrustés de pierreries ou enrichis de plumes, ces joyaux de qualité exceptionnelle révèlent des peuples, des civilisations et des cultures dont la mémoire disparaît. Ils nous parlent aussi de la passion, de la persévérance qui ont conduit des collectionneurs sur tous les continents à la recherche d’ornements dont les critères premiers étaient la beauté et la qualité. Séduits par la richesse de l’imaginaire et des traditions ancestrales de ces populations, ils n’ont eu de cesse de rassembler des parures-témoins de mondes en perdition. Un très beau voyage en perspective. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'au 5 janvier 2014.




  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d'un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l'inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d'un documentaire sur Victor Vasarely et l'art optique à l'auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'en décembre 2013.






  • Femmes et guerres au centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane. Une très belle exposition photo de Marissa Roth. "Il n’y a pas de sang ni d’armes dans ces images, juste le souvenir de ces vies passées dans un après-guerre sans fin comme toile de fond ", commente la photoreporter américaine. À l’aide de plus de 90 photographies noir et blanc, Marissa Roth aborde les effets immédiats et durables de la guerre sur les femmes. Le voyage de la photographe débute à Novi Sad en Yougoslavie en 1984 et se conclut à Oradour en 2013. Les photographies couvrent une dizaine de conflits mondiaux au long d’une période de travail de 28 années qui commence avec l’histoire personnelle de Marissa Roth en tant que fille de réfugiés de l’Holocauste. L’exposition inclut des panneaux qui fournissent des références historiques et reviennent sur le déroulement des guerres abordées par la photographe. Un ensemble de projections (témoignages, documentaires), d’ouvrages, d’archives se rapportant aux violences faites aux femmes lors des guerres complète le travail photographique. Infos sur oradour.org. Jusqu'au 30 avril 2014.




  • Ferme les yeux pour voir la préhistoire à la Chapelle-aux-Saints au musée de l'homme de Néandertal. Cette exposition originale propose aux visiteurs voyants et malvoyants une expérience sensorielle rare; toucher des objets répliques de la vie quotidienne des hommes de la préhistoire, il y a de 9000 à 5300 ans. Elle se visite donc un bandeau sur les yeux. Dans l'obscurité, par le toucher, le son et l'odeur, le public est amené à imaginer la vie quotidienne au travers des quatre saisons: la pêche du printemps, le travail des fourrures l’hiver... Et à se familiariser avec celle des personnes malvoyantes en vivant l'expérience. Marcher, traverser une rue, faire les courses, cuisiner, prendre le train sont des faits et gestes réalisés tous les jours par des personnes handicapées de la vue. Prendre conscience de leurs difficultés, c'est pouvoir les aider tout simplement en éliminant tout d'abord la gêne que l'on ressent souvent par ignorance à leur égard. Pour tous, une expérience enrichissante, un moment rare à partager pour une meilleure compréhension de la Préhistoire et de l'univers de la déficience visuelle. Ouvert de 10h à 12h et de 14h30 à 18h. Infos au 05.55.91.18.00 et sur neandertal-musee.org.