Actualités

Richard Cross devient l'ange gardien de La Voix des Anges

  • Publié le 22/08/2013 à 15:06
  • Par Olivier SOULIÉ


Le coach vocal Richard Cross, connu du grand public pour ses participations à des émissions télévisées comme la Star Academy, était à Brive ces jours-ci dans le cadre d'un parrainage avec l'école de chant La Voix des Anges.

Richard Cross participera également à un spectacle au théâtre de Brive le 28 décembre au profit de l'association Grégory Lemarchal, avec d'autres invités de prestige.

"Dans les années 80, j'ai coaché Annie Lennox, chanteuse du groupe Eurythmics", se souvient Richard Cross, coach vocal incontournable dans le monde artistique devenu célèbre grâce à la petite lucarne (son impressionnante biographie est à découvrir en cliquant ici). "Annie m'appelait Angel, et m'a demandé de faire la voix de l'ange dans la chanson There must be an angel. Je suis d'ailleurs crédité sur cette chanson sous le nom de Angel Cross. Et aujourd'hui, je parraine l'école La Voix des Anges! Ça ne s'invente pas!".

"On ira tous au Paradis", chantait Michel Polnareff (qui a lui aussi bénéficié des talents de coach de Richard Cross avant son retour triomphal sur scène en 2007). David Dauge, professeur et directeur de l'école de chant La Voix des Anges, y est déjà, lui, au paradis, depuis que Richard Cross a accepté de parrainer sa structure, forte de 60 élèves de tous âges et aux ambitions variées.

"Une élève a participé à un concours de chant et Richard était président du jury. C'est par son intermédiaire que la rencontre s'est faite", se rappelle David Dauge.

"Depuis l'ouverture de l'école il y a 7 ans, j'ai fait intervenir des artistes susceptibles d'apporter autre chose que moi aux élèves, comme Myriam Abel, qui a percé grâce à la télé réalité, et Ahmed Mouici, ancien du groupe Pow Wow et second rôle de la comédie musicale Les Dix commandements. Mon rôle est de fournir aux élèves la formation la plus complète possible, et ces interventions sont faites pour ça".

La volonté de David Dauge de former au mieux les élèves, en multipliant les interventions mais aussi "en prenant en considération les capacités et les envies de chacun", a séduit Richard Cross: "Depuis des années, je suis à l'affut des écoles de province qui proposent à des personnes de se former au chant aussi bien qu'à Paris. David, qui se perfectionne à mon centre de formation de Bordeaux, est dans une dynamique qui me plait, et le fait d'inviter des intervenants expérimentés et de bientôt renforcer l'équipe pédagogique - avec un spécialiste d'expression corporelle et un autre d'art dramatique NDLR - va dans le bon sens. En parrainant l'école, je soutiens la démarche".

De fait, les discours des deux partenaires sont très similaires. De concert, ils n'ont de cesse de rappeler que les jeunes élèves ne doivent pas s'imaginer devenir des stars en deux temps trois mouvements.

"La chanson, la scène, le spectacle, ça demande du travail, ça s'apprend, c'est un véritable métier!", insiste l'ancien coach de la Star Academy. "Rares sont ceux qui passent à la télé et deviennent célèbres. Et puis on peut vivre de la chanson en toute simplicité, sans être une star."

Un spectacle au profit de l'association Grégory Lemarchal


Des stars, il y en aura le 28 décembre, en soirée, au théâtre de Brive. Richard Cross sera de la partie, mais, grâce à son carnet d'adresses, on peut d'ores et déjà annoncer qu'il ne sera pas la seule célébrité de la soirée.

Ce soir là aura lieu un spectacle au profit de l'association Grégory Lemarchal, ancien gagnant de la Star Academy emporté par la mucoviscidose. "Je connaissais Grégory depuis son adolescence", confie Richard Cross. "Forcément, j'ai été touché que soit organisé ce concert au profit de l'association qui porte son nom. Je chanterai ce soir là".

L'idée de ce spectacle (dont la billetterie ne devrait ouvrir qu'en novembre), intitulé "Power of voices" et qui alliera chant et danse à travers des prestations en solo, puis à deux, à trois ou à quatre voix, a germé dans la tête de David Dauge. Avec son ami chanteur Nicolas Farres, il a auditionné des artistes de la région il y a 2 mois. Seize ont été retenus.

"J'ai été moi même touché par une grave maladie. Alors, dès que je peux soutenir une association, je le fais", explique David. "Nous allons tout faire pour que cette soirée soit la plus belle possible, croyez moi!". Rendez-vous est pris.