Actualités

Débuts en fanfare pour le Festival de l'élevage et de la table gourmande

  • Publié le 24/08/2013 à 10:13
  • Par Patrick MENEYROL


Malgré une météo pour le moins maussade et humide, le festival de l'élevage et de la table gourmande a fait le plein dès l'ouverture. Beaucoup de monde, souvent en famille avec les enfants, se presse depuis ce matin sous la halle Brassens et sous le grand chapiteau dressé place de la Guierle. Plaisir des yeux et des papilles.

Jamais l'expression "tâter le cul des vaches" n'aura trouvé autant d'écho que ce matin place de la Guierle. Dès l'ouverture du festival de l'élevage et de la table gourmande, les visiteurs étaient nombreux à se presser autour des différents stands et auprès des animaux. Le secteur le plus visité, comme à l'accoutumée, semblait être celui de la halle Georges Brassens où étaient regroupés les différents élevages venus présentés leurs bêtes. Veaux, génisses, taureaux attirent toujours autant de monde, et suscitent autant de commentaires. La Limousine est bien entendu la star de ce rendez-vous, mais elle partage la vedette avec les laitières et leur robe noire et blanche, ou les magnifique Salers, cousines auvergnates qui font de plus en plus d'adeptes aux dires des spécialistes, et qui attirent toujours les caresses des enfants.



 

Des enfants nombreux également sous le grand chapiteau, où sont présentés les cochons, les ovins, et un nombre impressionnant de variétés de volatiles, de l'oie au serin en passant, entre autres, par les poules, les canards, les perruches ou les pigeons. De quoi ravir des yeux émerveillés et interrogateurs des plus jeunes pendant que leurs parents en profitent pour faire quelques emplettes chez les producteurs de produits du terroir, autour de la table gourmande. Champignons, viandes, fromages, salaisons, vins et liqueurs, tout ce que notre département et la région comptent de produits de qualité est à la disposition de chacun, souvent avec dégustation à la clef.

Malgré de petites averses de pluie, les visiteurs n'ont pas non plus boudé les attractions extérieures comme les présentations équines. Dressage, attelages, travail du cheval, mais aussi des ânes qui, dans certaines exploitations agricoles corréziennes et notamment dans celles situées en altitude, jouent un rôle non négligeable en étant de véritables forces de travail.

Le Festival de l'élevage et de la table gourmande, c'est jusqu'à demain soir place de la Guierle. Entrée gratuite de 9h à 19h.