Actualités

Une rentrée scolaire sur de nouveaux rythmes

  • Publié le 30/08/2013 à 12:43
  • Par Patrick MENEYROL


La rentrée 2013 ne sera pas comme les précédentes à Brive. La municipalité a en effet choisi de mettre en place dès cette année le réforme des rythmes scolaires souhaitée par le gouvernement pour 2014. Elle concerne 99 classes, réparties sur les 14 écoles élémentaires et les 16 maternelles de la ville, soit plus de 3600 élèves. Une petite révolution qui doit permettre un meilleur épanouissement de tous les enfants.

"On est pour cette réforme, pour les enfants. Il valait donc mieux commencer dès cette année" souligne Patricia Bordas, lors d'une conférence de presse ce matin. Pour la première adjointe, "cette année d'avance va permettre une évaluation en temps réel  de l'application de cette réforme et donc d'avancer plus vite, et mieux". C'est après une longue concertation, avec l'ensemble des personnels de l'enseignement, les parents d'élèves, les syndicats et certaines associations culturelles ou sportives, que les modalités de cette mise en place des nouveaux rythmes scolaires a été préparée. Pour rappel, elle modifie le nombre d'heures de travail de l'enfant et vise à lui assurer une meilleure journée d'apprentissage, tout en lui proposant de s'ouvrir au monde par l'intermédiaire d'ateliers péri-éducatifs.

Qu'est ce que cela change pour le mercredi?

Toutes les écoles publiques, maternelles comme élémentaires, terminent désormais les cours à 11h30. Les parents ont donc le choix entre, soit venir chercher leur enfant à la garderie jusqu'à 12h30 puisqu'il n'y aura plus de cantine ce jour-là, soit inscrire leur enfant au centre de loisirs auquel son école est rattachée avec alors une prise en charge par les animateurs municipaux qui, dès la fin de la classe, l'emmèneront au centre de loisirs où il déjeunera et participera ensuite aux activités, soit sur demande spécifique l'enfant pourra être conduit à l'accueil de loisirs uniquement pour déjeuner, ses parents le récupérant entre 13h et 13h30. Pour les mercredis en accueil de loisirs, l'inscription est obligatoire. Elle s'est faite durant tout l'été et à ce jour, plus de 400 enfants sont déjà inscrits.

Que se passe-t-il pour les 4 autres jours de la semaine?

En fait la journée d'enseignement est allégée, sans que cela ne change rien pour les parents. Quelle que soit l'organisation retenue par l'école, comme avant, l'enfant sera encadré gratuitement par des professionnels de 8h30 à 16h30. Le matin, entre 7h30 et 8h30, et le soir, entre 16h30 et 19h, la garderie habituelle reste en place. Les parents seront donc libres de venir chercher leur enfant à la fin de l'enseignement en fonction de l'école, à partir de 16h30 après les ateliers périscolaires, ou entre 16h30 et 19h durant la garderie.

Que dire du temps péri-éducatif?

Les ateliers ont été pensés en fonction de l'âge de l'enfant et en cohérence avec ce qui se fait en classe. Ils suivront la plupart du temps des thématiques proposées aux élèves. La Ville s'est appuyée sur les équipes municipales et les associations, l'occasion de mettre en place de véritables activités périscolaires encadrées par de véritables compétences. Le but est de mettre en place un système innovant et évolutif. Dans les écoles élémentaires, chaque enfant pourra participer à 2 ateliers par semaine, et cela de manière totalement gratuite, "une volonté de la majorité municipale" souligne Patricia Bordas, en expliquant que "jusqu'à maintenant, 20% seulement des enfants avaient accès à ce genre d'activités. Cette réforme est donc aussi une formidable occasion de réduire les inégalités entre les petits Brivistes". Echecs, théâtre, origami, cuisine, athlétisme, arts plastiques, anglais, la liste est longue, le choix est grand. Au total, ce sont 76 ateliers qui seront proposés, chaque soir, par la Ville de Brive.

Une véritable petite révolution pour laquelle informations et conseils seront dispensés aux parents qui seraient un peu perdus. Une réunion d'information sera organisée dans chaque établissement, de plus, dès le jour de la rentrée, mardi prochain, un petit livret sera distribué dans toutes les écoles pour expliquer, dans chaque établissement, ce qui change et ce qui est prévu. Par ailleurs, même si ces ateliers ne débuteront véritablement que le lundi 30 septembre, chacune des 30 écoles concernées aura dès le 3 septembre dans ses murs un référent périscolaire, véritable gestionnaire de ces temps nouveaux, qui sera là, tout au long de l'année, comme interlocuteur privilégié des enfants, des parents, des enseignants, des intervenants et des personnels municipaux, et, le cas échéant, être le porte-parole de leurs interrogations et/ou suggestions.