Actualités

Le compostage: bon pour l'environnement et pour le porte-monnaie

  • Publié le 19/09/2013 à 06:33
  • Par Patrick MENEYROL


Le compostage était hier en fin d'après-midi au centre d'une réunion de présentation et d'information à la salle du Pont du Buy. Ce nouveau rendez-vous sur ce sujet était destiné plus spécifiquement à des habitants du quartier de Bel-Air, 230 ont été invités par courrier, volontaires pour cette expérimentation d'une pratique encore pas suffisamment utilisée et pourtant très bénéfique.

C'est donc une zone dans le quartier de Bel-Air, un espace pavillonnaire situé au dessus du collège Jean Lurçat en direction de Fadat et de Donzenac,  qui a été choisie pour lancer cette expérimentation. Car il s’agit d’abord d’une expérimentation. Il s'agit de faire prendre conscience aux gens que le compostage est une pratique totalement positive, et notamment pour l'environnement. Une démarche qui n'est pas forcément évidente pour tout le monde, d'où la nécessité de la présenter, et d'en expliquer tous les bienfaits.
C'était le but de cette rencontre salle du Pont du Buy.

Face à différents agents du Sirtom, les volontaires ont pu obtenir des explications sur le compostage, des astuces pour bien le réussir et bien sur, les avantages liés à cette pratique, avec à la clé, pour ceux qui souhaitaient se lancer, la possibilité de se voir attribuer un composteur. Un véritable abécédaire du compostage. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le compostage est un procédé naturel et biologique de transformation et de valorisation des déchets organiques (feuilles mortes, herbe, épluchures de légumes, etc).

En pourrissant et en se détériorant, ces déchets se transforment en un produit stable et hygiénique que l'on appelle le compost. En fait, un terreau extrêmement riche en composés nourrissants pour le sol et les plantes. Idéal pour le potager, les arbres fruitiers ou les plates-bandes. C'est d'ailleurs l'intérêt qu'espère y trouver Lucienne. Elle a un petit jardin et jusqu'ici, les feuilles mortes ou l'herbe de tonte, elle les mettait dans la haie. "Avec ça" dit-elle, "je vais essayer de composter pour nourrir mes rosiers et mes plates-bandes". Un intérêt écologique, mais aussi économique puisque tout ce qui partira dans le composteur sera en moins sur le poids de vos ordures ménagères et donc sur la taxe d'enlèvement.

L'opération lancée sur le quartier de Bel-Air est avant tout une expérimentation et pour être la plus utile possible, elle ne devrait pas s’arrêter à cette demi-journée d’information. Un suivi sera fait auprès des personnes qui s’étaient déplacées. Ainsi, une nouvelle rencontre est programmée, au mois de décembre, avec tous les participants à cette opération pour discuter de manière conviviale autour d’un café des débuts de leur expérience du compostage.

Pour de plus amples explications: sirtom-region-brive.net