Actualités

Une SPL en charge de l'aménagement de la caserne Brune

  • Publié le 30/09/2013 à 10:04
  • Par Olivier SOULIÉ


Lors du conseil municipal de jeudi dernier, les élus ont approuvé la concession d'aménagement de la caserne Brune signée par la Ville et la société publique locale de Brive et son Agglomération.

Depuis fin 2010, la Ville de Brive dispose de l’emprise de la caserne Brune, à l’exception des bâtiments situés rue général Delmas, soit 4,5 hectares en centre-ville. Une opportunité rare.

Le projet d'aménagement prévoit la conservation des trois façades des bâtiments militaires donnant sur la place d’armes, choix largement approuvé par les Brivistes lors des consultations effectuées de novembre à février 2010. Ce parti-pris d’aménagement a été adopté par le conseil municipal du 8 juillet 2010.

En juillet dernier, le conseil municipal a décidé de créer une société publique locale (SPL) chargée de conduire des opérations d’aménagement et de construction pour le compte de la Ville et de la Communauté d’agglomération. Lors du conseil municipal de jeudi dernier, la mission d’aménager et de commercialiser la caserne Brune a été officiellement confiée à la SPL de Brive et son Agglomération. Dès la fin de l’enquête publique le 4 octobre prochain, la SPL conduira le programme fixé dans le permis d’aménager.

Découpé en plusieurs phases pour s’insérer dans un planning raisonnable, le projet d’aménagement du site Brune s’articule autour de principes qui structurent cet espace:

  • La construction d’un centre de congrès et de concert: le développement du tourisme d’affaires représente un défi important. La position de carrefour du bassin de Brive, sa localisation centrale, sa taille moyenne peuvent donner un avenir en tant que "destination congrès" et développer l'attractivité et l’activité économique, notamment en basse saison. Des études ont montré qu’un congressiste rapporte à l’économie locale (hébergement, repas, location d’espace, etc.) entre 300 et 500 euros par jour.

  •  L’accueil d’initiatives privées: il s’agit de doter le site Brune de la configuration la plus pertinente et d’équilibrer sa transformation. Des rencontres avec des investisseurs privés sont programmées pour la partie réservée à cet effet. On pourrait trouver entre 60 et 100 logements (dont 30 % de social), 2.500m2 de commerces de proximité en rez-de-chaussée, des bureaux à usage professionnels, un campus des métiers de la santé, un immeuble de bureaux à vocation administrative et économique et un hôtel de 60 à 80 chambres en lien avec le centre de congrès.

  • Le relogement de services publics ou d’activités, à l’étroit dans des locaux vétustes ou inaccessibles et qui ne répondent plus à leurs besoins: CCAS, Centre municipal d’arts plastiques, Conservatoire.


Par ailleurs, en hommage à Thibault Miloche, militaire du 126e RI mort pour la France le 15 octobre 2010 en Afghanistan, la Ville a souhaité, en accord avec sa famille, dénommer une allée à son nom dans l’enceinte du site de la caserne Brune. L'allée Major Thibault Miloche sera située derrière le bâtiment de commandement et sera dévoilée d’ici la fin de l’année en présence de sa famille.