Actualités

Marché de pays : auberge espagnole avenue de Paris

  • Publié le 12/07/2009 à 18:32
  • Par Jean René LAVERGNE
un stand trés fruité

Les premiers producteurs sont arrivés sur le coup de 16h30. Ils ont installés leur stands réfrigérés et les bancs sur les trottoirs de l'avenue de Paris. Les terrasses des cafés sont bondées, la fin de journée s'annonce douce. En haut de la rue un orchestre commence à balancer quelques notes, et pendant ce temps quelques membres de l'office de tourisme transforment l'avenue en une auberge en préparant des dizaines de tables pour le repas.Le soleil est encore haut dans le ciel, c'est une belle journée d'été et la soirée le sera tout autant. Aux abords de l'avenue de Paris, on roule les ''R'', certains producteurs ont un accent très prononcé. Les premiers clients font leurs emplettes avec pour certains une règle d'or: avant d'acheter, il faut goûter. ''C'est le jeu, j'offre des morceaux de fromage, et généralement après, quand ils ont dégusté, ils achètent un ou deux fromages'', témoigne le producteur de Meymac.pur jus artisanal

Progressivement, l'avenue de Paris devient un marché à ciel ouvert. Les stands de fruits rouges sont à deux pas de ceux du marchand d'escargots ou du boulanger. En face, un producteur du Saillant, Michel Breuil, propose des pâtés, des magrets séchés et de la charcuterie. L'homme a le sens des affaires, mais il est aussi un passionné de ces produits enracinés dans les traditions paysannes. Michel Breuil a largement contribué à la renaissance de la vigne sur les coteaux du Saillant. Il n'est pas peu fier de faire déguster raisonnablement la cuvée 2008 et il attend avec impatience la récolte de cette année. Les promeneurs d'un soir s'arrêtent, discutent, dégustent dans un climat de confiance.

Une dimanche soir d'été,  l'avenue de Paris a des couleurs, celles de la campagne."C'est vraiment super, on prend son temps, on hésite, on revient et on finit toujours par acheter quelques chose", remarque une dame, la quarantaine plutôt bon chic bon genre. Les touristes semblent un peu étonnés par la tenue de ce marché au centre ville. Le patron d'un bar est quant à lui ravi. ''C'est une superbe idée d"avoir organisé ce marché sur cette avenue, j'espère que ce ne sera pas sans lendemain''.les gens affluent

L'avenue de Paris est devenue le temps d'un marché une auberge espagnole avec cette possibilité de pouvoir consommer sur place les produits achetés quelques minutes auparavant. L'office de tourisme se charge de faire griller les entrecôtes, et les saucisses. L'orchestre en haut de l'avenue commence à être chaud, ça va swinguer jusqu'à une heure avancée de la nuit.

 

 

 

 

 

 

Allez y goûtez

A consommer avec modération

le mangeur de framboise à l'action

les tablées se garnissent

je préfère celles ci

moment de convivialité

quand la musique est bonne

en bout de table

il faut passer le temps

un coude fruité

retour de course