Actualités

L'école Saint Germain récolte 500 kg de bouchons d'amour

  • Publié le 14/10/2013 à 13:59
  • Par Jennifer BRESSAN


Ce midi, l'école Saint Germain a remis à l'association Les bouchons d'amour 19 sa récolte de l'année. Un très bon cru! Quelque 500 kilos ont été rassemblés grâce à l'implication de l'école, des parents, des enfants et même du voisinage. Un exemple à suivre!



Nicolas, 11 ans, est très fier de cette récolte exceptionnelle. Impliqué dans l'action depuis qu'il est en CP, il prend l'affaire très à cœur et pose avec bonheur devant les sacs regorgeant de bouchons multicolores.

"A l'école Saint Germain, les bouchons d'amour sont à présent une longue tradition", souligne Nicole Chaumont, maire adjoint en charge des affaires scolaires. Voilà 10 ans que l'école participe en effet à la collecte pour l'association, grâce à l'implication de la référente Myriam Doursenne. Si presque toutes les écoles de Brive sont impliquées, Saint Germain est sans doute celle qui récolte le plus de bouchons: 500kg cette année. Marie-Thérèse Charbonnel et Arsène Merle, respectivement présidente et secrétaire de l'association départementale, ne s'attendaient pas à une si belle prise! "C'est bon pour nous! Nous sommes ravis!"

"Grâce au travail de sensibilisation mené auprès des enfants, le message est très bien passé. La mayonnaise a pris. C'est devenu un jeu pour les jeunes", indique Marie-Thérèse Charbonnel. Un jeu sérieux pour les bénévoles de l'association qui chaque année, au travers des 120 points de collecte répartis sur le département, réunissent quelque 5 millions de bouchons.

"Triés dans notre local, à Ayen, ils partent ensuite par camion vers la Belgique pour être recyclés", ajoute la présidente. Le prochain prendra la route en novembre. "Chaque année, c'est émouvant d'assister au départ des bouchons car grâce à l'argent récolté, nous pouvons aider les personnes accidentées par la vie." Participation à l'achat d'un fauteuil roulant, acquisition de matériel en braille ou encore aménagement de voiture et d'intérieur... ces simples petits bouchons deviennent des réalités qui changent et adoucissent la vie des personnes handicapées. "Le jeudi 17 octobre, salle du Pont du Buy", note la présidente, "un jeune adolescent atteint de la myopathie de Duchenne se verra remettre un chèque participant à l'achat d'un fauteuil roulant."