Actualités

Le gaz moins cher avec "Que choisir"

  • Publié le 15/10/2013 à 15:04
  • Par Patrick MENEYROL


L'association de consommateurs a décidé de "casser le mur des fournisseurs de gaz". Selon le principe éternel: l'union fait la force, elle appelle les Brivistes et les habitants du bassin à s'inscrire en masse sur son site internet pour dynamiser la concurrence aujourd'hui sclérosée dans ce secteur.

Le principe de cette opération, première du genre en France, est simple. Rassembler les consommateurs pour obtenir grâce à leur mobilisation, la meilleure offre, à savoir: un contrat sur une réduction significative de la facture de gaz et un traitement des réclamations associant si besoin la fédération UFC-que choisir. L'expérience est déjà menée avec succès, depuis plusieurs années, en Grande-Bretagne et en Belgique entre autres. Cette offensive veut répondre à ce qui est aujourd'hui l'une des préoccupations premières des Français, le coût de l'énergie. Les tarifs du gaz ont en effet augmenté de plus de 80% depuis 2005, c'est énorme! Rien qu'entre août 2012 et 2013, la hausse a été de 2,8% et une nouvelle se profile d'ici la fin de l'année. Résultat: près d'un foyer sur 2 affirme restreindre son chauffage de peur de factures trop élevées.

L'UFC-Que choisir a donc lancé en juillet dernier un appel d'offres à tous les fournisseurs de gaz en leur envoyant un épais cahier des charges articulé autour de 3 volets. Des conditions contractuelles plus favorables aux consommateurs que les textes de loi actuels et notamment une facturation bimestrielle sur la base des relevés faits par le consommateur, pour éviter les prélèvements forfaitaires qui, s'ils sont lissés en fin d'année sont tout de même une véritable avance de trésorerie faite par les usagers. Un traitement des litiges associant Que choisir. Et enfin, une offre tarifaire attractive faite sur une enchère inversée, à savoir choisir le moins disant puisque de toute façon, le gaz est de même qualité quelque soit le fournisseur.

Face à ces exigences, un seul fournisseur a bien voulu jouer le jeu de la concurrence, et ce n'est pas l'opérateur historique français. Il s'agit de Lampiris France, filiale du groupe belge du même nom. Ce dernier a accepté le cahier des charges et propose un tarif initial inférieur de 13% au prix réglementé du gaz, ce qui représente, pour une consommation moyenne de 17000 kw/h, environ 130 euros d'économies annuelles. Tarif initial car c'est maintenant que va jouer la force de l'union. Concrètement, les particuliers abonnés au gaz ont jusqu'au 25 novembre pour s'inscrire sur le site www.gazmoinscherensemble.fr, et au vu de leur nombre, une offre finale de tarif sera proposée à chacun au regard de sa consommation moyenne. Cette inscription préalable est totalement gratuite et sans aucun engagement. Chacun sera en droit, jusqu'au 31 janvier 2014, de refuser ou d'accepter cette proposition.