Actualités

"Trop facile", les sucettes de pomme !

  • Publié le 17/10/2013 à 15:39
  • Par Marie Christine MALSOUTE


"Je pique le cure-dent dans la bille de pomme, j'enrobe la bille de brisure de noix et voilà." A Thérèse-Simonet, les petits cuisiniers de l'atelier périscolaire ont appris à fabriquer de drôles de sucettes dans le cadre de la semaine du goût. "Trop facile!"



Les élèves de CE2 ont un peu séché devant la cuillère parisienne... "Ça sert à éplucher?", demande l'une. "Pour enlever les pépins?", se hasarde un autre. "C'est comme pour faire les glaces, mais c'est un peu petit", avance une plus futée. Quelques explications plus tard, les enfants auront vite compris comment faire des billes dans la pomme du Limousin pour fabriquer des sucettes qu'ils s'offriront mutuellement.



Une animation pas comme les autres pour la dizaine d'élèves qui se retrouvent ainsi après la classe dans cet atelier périscolaire mis en place avec le changement de rythmes. "Nous travaillons ce trimestre sur le thème du goûter", explique la diététicienne de la Ville Fanny Machat. Les enfants y mettent véritablement la main à la pâte en fabriquant eux-mêmes brochettes de fruits, des jus frais, des milk shake ou gâteaux. Mais aujourd'hui, comme demain d'ailleurs, la diététicienne municipale a passé la main à sa consœur Virginie Roux d'Interfel (Interprofession des fruits et légumes frais) dans le cadre de cette semaine du goût.

"Par le ludique, on fait passer des messages sur la nutrition ou l'équilibre alimentaire, par exemple pourquoi on peut manger la peau du fruit, ce qu'elle contient." Les enfants y auront élargi aussi leur vocabulaire: "le cerneau c'est bon pour le cerveau, d'ailleurs regardez ça y ressemble", explique Virginie Roux en montrant une noix ouverte. Une excellente astuce mnémotechnique pour se souvenir d'un mot un peu compliqué! Les apprentis cuisiniers ont également travaillé sur les 5 sens, yeux fermés, pour reconnaitre goût, odeur et autre toucher des fruits et légumes.

Samedi après-midi, la diététicienne Interfel portera également la bonne parole avec pommes et noix aux basketteuses benjamines pour un goûter fruité d'après match contre Beaulieu.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre précédent article: