Actualités

Près de 500 collégiens participent au cross de Cabanis

  • Publié le 18/10/2013 à 09:52
  • Par Jennifer BRESSAN


Une drôle d'émulation régnait ce matin au parc des Perrières qui accueillait le traditionnel cross du collège Cabanis. Quelque 500 jeunes de la 6e à la 3e ont couru les 2 kilomètres d'un parcours escarpé.

Tanguy et Yonas sont en 6e. Ils ont participé pour la première fois ce matin au cross du collège Cabanis. Partis dans les premiers, ils sont restés au coude à coude pendant les 2 kilomètres du parcours jusqu'au sprint final qui a finalement démarqué Tanguy. La course leur en a fait voir. Comme la plupart de leurs camarades, ils sont arrivés à bout de souffle, le visage rougi, des points de côté dans le ventre. Quelques larmes ont même coulé sur certains visages, faisant baver les maquillages colorés, moustaches de chat ou de dandy. Il faut dire qu'entre les pentes et les virages en épingles, ils ont été gâtés. Par chance, le temps jouait pour eux.

Partis à grandes enjambées, les jeunes ralentissent immanquablement le rythme au 2e tour. "On leur dit bien, surtout aux 6e, de ne pas partir trop vite", explique Nicolas Courel, professeur de sport et organisateur, avec ses homologues, du cross. Aussi des enseignants en vélo précèdent-ils les élèves pour réfréner les ardeurs initiales. "Le problème c'est que tu cours encore plus vite dans la descente parce que tu as tout le monde qui t'encourage mais juste après, tu as une pente. Tu as tout donné avant, alors là tu n'en peux plus", analyse Thomas qui s'apprête à prendre le départ aux côtés de ses camarades de 5e.

Disséminés sur tout le parcours, de nombreux professeurs s'occupent de la sécurité, veillent à l'état des jeunes coureurs, accompagnent les forfaits à l'infirmerie, motivent les coureurs en difficulté ou calment les plus aguerris. D'une manière générale, toute l'équipe pédagogique du collège est sur le front pour faire de cet événement un moment festif et convivial qui vient clôturer la première période de l'année. "Le cross permet aux professeurs de voir autrement l'élève et vis versa", indique Nicolas Courel. "C'est aussi le moment où on sélectionne les meilleurs éléments pour les cross UNSS."

Toute la matinée, 8 courses se sont succédé au parc des Perrières, des 6e aux 3e, les filles d'abord, les garçons ensuite. Baptême de plongée ou heures d'équitation comptent parmi les lots qui, grâce aux nombreux partenaires de la manifestation, vont récompenser les 15 premiers de chaque course.