Actualités

Une foire "tonitruante"

  • Publié le 24/10/2013 à 13:32
  • Par Patrick MENEYROL


"Tonitruante", c'est le terme employé par le président de la foire du livre quand les organisateurs lui ont confié la présidence de cet évènement. En présentant officiellement à la presse ces 3 journées, Philippe Nauche a souligné la qualité et la diversité de cette 32e édition placée sous le signe d'Alain Mabanckou.

Depuis 5 ans, chaque foire du livre porte l'empreinte de celui ou de celle qui en est président. Cette 32e édition est celle d'Alain Mabanckou, et son empreinte est déjà très présente dans la préparation de l'évènement qu'il a accepté, dans la seconde, de présider. Une empreinte "à l'image de sa personnalité", comme l'a souligné le député-maire, "dynamique, volontaire et éclectique". Et c'est vrai, que de l'aveu même de Guillaume Delpiroux, le commissaire général de la foire, Alain Mabanckou a tout de suite joué le jeu et a fait preuve "d'un investissement exceptionnel" par rapport à son rôle, dans la programmation, le choix des auteurs (qu'il a contacté lui-même pour certains) et tout au long de ces 3 jours durant lesquels le président participera à de nombreux rendez-vous et rencontres, allant même jusqu'à les animer lui-même comme l'hommage qu'il rendra à JMG Le Clézio samedi 9 à 20h30 à la grande salle du théâtre. Alain Mabanckou veut "une foire tonitruante".

Cette programmation est dense et très variée. "Cela n'arrête pas pendant 3 jours" selon les organisateurs. Débats, forum, lectures, des rendez-vous qui se veulent qualitatifs, populaires, et en phase avec la création littéraire du moment. Une soixantaine, avec des moments forts comme ceux autour de Marcel Proust avec Jean Rochefort, et Jean-Paul et Raphaël Enthoven. 350 auteurs présents, des habitués, des reconnus, des nouveaux qui sont déjà salués par la critique. La remise de 5 prix littéraires. Mais aussi, car le livre n'a pas de barrières, une présence importante, et de plus en plus de qualité, d'auteurs de bandes-dessinées avec entre autres Pénélope Bagieu, l'auteur de la série Joséphine, et Zep, l'auteur de Titeuf qui change d'univers avec sa dernière parution: Une histoire d'hommes.

La foire du livre, ce sera aussi, comme chaque année, une place importante donnée à la littérature jeunesse, à l'intérieur de la Halle Brassens, mais également dans les écoles. Dès le vendredi 8 novembre, 2500 élèves pourront faire connaissance avec 32 auteurs invités qui viendront dans leurs salles de cours pour dialoguer, échanger et leur faire partager la passion de l'écriture. 30 collèges et lycées ouvriront leurs portes pour ces rencontres privilégiées. Des moments jeunesse qui se prolongeront sous la halle durant le week-end, dans l'espace jeunes lecteurs, avec notamment la présence exceptionnelle d'Antoon Krings, l'auteur de Drôles de petites bêtes, qui compte maintenant plus de 40 titres.

 

Sur ce thème, vous pouvez consulter nos précédents articles: