Actualités

Centre aquatique: la première pierre vient d'être posée

  • Publié le 02/12/2013 à 16:24
  • Par Olivier SOULIÉ


La pose de la première pierre du centre aquatique se déroulait tout à l'heure à Brive, à côté de l'actuelle piscine Monjauze. L'occasion de revenir sur ce que sera la structure dans 2 ans.

Dire que le futur centre aquatique prend déjà forme serait un peu exagéré. Pour l'heure, bien difficile, en effet, de deviner à quoi ressemblera la structure dans 2 ans. Toujours est-il que les travaux, qui devraient durer 24 mois, ont été officiellement lancés cette après-midi par la pose de la première pierre.

Les partenaires financiers de l'opération, d'un coût global prévisionnel de 22 millions d'euros HT (dont 18,4 pour les travaux) étaient évidemment présents pour l'événement, et ont pris la parole pour vanter les mérites de la structure naissante. Se sont succédé au micro Philippe Nauche, député-maire de Brive et président de l'Agglo, Francis Luyce, président de la Fédération française de natation, Gérard Bonnet, président du Conseil général de la Corrèze, Jean-Paul Denanot, président de la Région Limousin et Guy Mascrès, sous-préfet de Brive.



Que trouvera-t-on à terme en lieu et place de la piscine Monjauze (dont un bassin restera ouvert pendant les travaux)? "Une piscine de service public, en centre-ville, accessible à tous, et avec une offre aquatique quantitative et qualitative considérablement améliorée", a assuré Philippe Nauche lors de son discours.

Le projet poursuit quatre objectifs: répondre aux besoins de la communauté sportive et éducative, favoriser l'apprentissage de la natation, développer des initiatives en matière de sport-santé et proposer une offre ludique aux habitants du bassin de Brive.

Pour atteindre ces objectifs, on trouvera un bassin sportif couvert de 50 mètres qui pourra accueillir des compétitions auxquelles 400 spectateurs pourront assister grâce à un gradin, un bassin éducatif et ludique de 560 m2 avec un rivière rapide, un bain bouillonnant et tout un tas d'équipements à vocation ludique, etc, un bassin d'apprentissage (ou de récupération) doté de trois couloirs de 18 mètres, un espace forme et bien-être , un espace sport-santé, mais aussi un espace restauration de 100m2 et, évidemment, un parking (95 places) et un parvis d'accueil pour piétons, cyclistes et usagers des transports en commun.

Le centre aquatique bénéficiera en outre des innovations techniques les plus récentes (découvrabilité du toit, configuration des vestiaires adaptables, ultrafiltration permettant la récupération de l'eau, raccordement à la chaufferie biomasse de la ville, etc.) et sera évidemment accessible, non seulement aux personnes à mobilité réduite mais aussi à des personnes souffrant d'un handicap sensoriel.

Côté travaux, la déconstruction du bassin d'été, de l'ancienne cafétéria et de la fosse à plongeon, débutée en juin dernier, est achevée. Une fois la mise en place des fondations spéciales terminée, la construction du centre en tant que tel débutera. C'est imminent. Ouverture du centre prévue dans le 3e trimestre 2015. Interviendra ensuite la déconstruction de l'actuel bassin couvert. L'espace ainsi créé accueillera, d'ici fin 2015, le parking, des espaces verts et le parvis d'accueil.

Dernier à parler lors des discours de cette après-midi, le sous-préfet de Brive Guy Mascrès, se félicitant de voir le soleil briller, a sorti une maxime qui devrait porter chance au centre aquatique: "Première pierre ensoleillée, succès assuré"!