Actualités

Le Garage, nouveau départ au service de l'art

  • Publié le 09/12/2013 à 14:00
  • Par Jennifer BRESSAN


Enfin, le rideau s'est ouvert sur le Garage, nouveau lieu de diffusion de l'art contemporain. Son inauguration, vendredi, a attiré un très grand nombre de curieux, passionnés et collectionneurs. L'occasion de découvrir à la fois le lieu fraîchement réhabilité et sa première exposition Sur la Route qui réunit une vingtaine d'artistes et une soixantaine d'objets et œuvres. Jusqu'au 16 mars. Entrée libre et gratuite. Plus d'infos sur le site du Garage.

Il y avait foule vendredi au 21, avenue Edouard Herriot, à l'occasion de l'inauguration du Garage et de sa toute première exposition Sur la route qui s'est également déroulée en présence de nombreux élus et personnalités.

Près d'un an de travaux et une dizaine de litres de peinture blanche auront été nécessaires à la réhabilitation du site qui respecte l'esprit passé du lieu tout en proposant une surface de 460 m2 propices aux expositions avec d'importants volumes ainsi qu'une belle hauteur sous plafond.

Les personnes présentes lors de l'inauguration n'ont pas tari d'éloges sur le nouveau visage arboré par le site, à commencer par un habitué des lieux, Pierre Taurisson qui y a œuvré 43 ans durant: "C'est la vie qui suit son cours", lâche-t-il en fouillant chaque recoin du lieu de son regard et de sa mémoire. "Tenez! Là, il reste la poulie qui servait à lever les anciens rideaux", partage-t-il. "J'espère que le Garage sera un lieu de découverte pour les Brivistes."

C'est bien là l'enjeu pour Lydia Scappini, responsable du site. Ça l'a également été pour Mathilde Humbert, conservatrice du musée Labenche qui a porté cette première exposition dédiée à l'automobile. Une thématique bien à propos permettant d'opérer en douceur la transition entre l'ancien garage et concession et sa nouvelle vocation, l'art contemporain.

Le cheminement, organisé en séquences par le scénographe Patrick Lefèvre-Bousquet, permet de suivre les différentes étapes de transformations de l'objet automobile en œuvre. De part et d'autre du trio d'autos hétéroclites qui trônent derrière la surface vitrée et aguichent les passants - la Ford T de Xavier Veilhan, une Citroën, voiture ID 19 B et la SIMCA 1000 LS du jeune artiste June -, une soixantaine d'objets et œuvres issus de collections institutionnelles ou particulières, provenant de toute la France et notamment la première maquette de la DS Citroën sculptée par Bertoni. Plus d'une vingtaine d'artistes sont ainsi réunis parmi lesquels des figures emblématiques de l'art contemporain - Bill Woodrow et son Quattro Freccie, le Schmilblic d'Arman et les compressions de César.

Un joyeux foisonnement emplit ainsi le lieu: peintures, sculptures, objets divers du type pompes à essences, plaques émaillées ou affiches, prêtées par le Torpedo club corrézien, mais encore installations spectaculaires, photographies, vidéos... L'exposition fait la part belle à la diversité des supports et des genres qui offrent au public de découvrir  les grandes tendances, évolutions et ruptures qui ont fait de l'automobile une source d'inspiration.

Les services des publics du musée Labenche accompagnent l'ouverture du Garage et proposent aux familles une visite suivie d'un atelier les samedis 14 et 21 décembre entre 10h30 et 12h. Tarif: 2,50€ par participant. Sur réservation auprès du musée Labenche au 05.55.18.17.70. Plus d'infos sur le site du Garage.

Sur le thème du Garage, vous pouvez consulter nos précédents articles: