Actualités

Agenda 21: une ambition en marche

  • Publié le 13/12/2013 à 09:42
  • Par Patrick MENEYROL


Une présentation était faite hier en salle d'honneur sur l'agenda 21 de la Ville de Brive. Comme chaque année, il s'agit de rendre compte aux habitants de ce qui est fait et de l'état d'avancement de ce programme qui s'inscrit pleinement dans la notion de développement durable, avec un ancrage local.

Penser global et agir local. Une maxime qui rend bien compte de la philosophie de l'agenda 21, décliné à l'échelle des collectivités. Il s'agit en effet de lancer, au niveau des villes et de leur territoire, des actions qui permettent de renforcer ce que l'on appelle le développement durable, tout cela avec un souci permanent de faire participer les populations à cette réflexion et aux réalisations qui en découlent. Notre système actuel n'est pas durable, il est socialement inéquitable, et écologiquement catastrophique. C'est pour enrayer, à son échelle, cette spirale infernale que Brive s'est lancée dans l'aventure de l'agenda 21.

Le bilan d'étape dressé hier soir est globalement positif. Sur les 50 actions prévues par la Ville, 30 sont d'ores et déjà terminées et 12 sont actuellement en cours, dans des domaines aussi variés que la démocratie participative, la lutte contre les changements climatiques, le bien vieillir ensemble, la préservation de la biodiversité et des milieux naturels ou encore la cohésion sociale des territoires.

La liste des choses faites, par secteur d'action, serait trop longue a donner. Cette lutte pour une amélioration de la qualité de vie et le développement harmonieux du territoire passe par des programmes et des réalisations extrêmement variés. On peut citer pêle-mêle dans la préservation de la biodiversité, la mise en place de ruches au jardin Auboiroux, après la création du rucher école, la création des jardins partagés et familiaux, la gestion différenciée des espaces verts. On peut parler également en matière de démocratie participative des conseils de quartier, du conseil des sages ou du conseil municipal des jeunes entre autres. La lutte contre les changements climatiques prend, elle, la forme d'un plan climat énergie territoriale qui sera voté lors du prochain conseil municipal, le 19 décembre. Pour les anciens, le bien vieillir ensemble s'est concrétisé par de nombreuses conférences sur des questions de préventions mais aussi sur les moyens mis en place pour continuer à donner un rôle social à chacun ou garder une bonne santé. Enfin, la cohésion sociale des territoires peut se comprendre par des projets comme celui des Chapélies où, après démolition, la Ville est en train de créer un véritable quartier avec des logements plus agréables, une vie commerciale, des espaces verts et des lieux de vie collective où la mixité sociale devient réalité.

L'agenda 21 en cours devrait prendre un nouveau départ l'an prochain avec, après tout ce qui a été réalisé, de nouveaux programmes et de nouvelles démarches destinées à améliorer encore davantage la qualité de vie des Brivistes.