Actualités

Golf: deux professionnels formés à Brive testent le nouveau parcours

  • Publié le 16/12/2013 à 10:40
  • Par Jennifer BRESSAN


Vendredi après-midi, Benjamin Hebert et Nicolas Peyrichou, formés à Brive au sein de l'école municipale de golf et qui évoluent aujourd'hui sur le circuit professionnel, ont essayé les 11 nouveaux trous offerts par le golf de Planchetorte en travaux depuis avril 2012. Sa réouverture officielle est prévue au printemps; celle des 18 trous à l'automne.

"C'est une bonne balle", commente un amateur de golf vendredi. "Elle est parfaite." C'est un birdie, chuchote-t-on. "Au 9e trou, le 14, dans le futur parcours, il a réussi un "par 3" en seulement 2 coups", nous explique-t-on.

Derrière les clubs, Benjamin Hebert, 26 ans, sélectionné en équipe de France 2007/2008, membre de l'équipe européenne, vainqueur contre "Asie Pacifique" et champion d'Europe en individuel amateur en 2007. Egalement Nicolas Peyrichou, 24 ans, le plus jeune joueur à intégrer le pôle espoir et élite France. Tous deux professionnels, les jeunes joueurs ont commencé le golf à Brive avec l'école municipale et sont passés entre les mains de l'entraîneur Jérôme Cantagrel. "Des orangers sur le sol irlandais!", commente avec malice André Pamboutzoglou, maire adjoint en charge des sports. Et leur ancien entraîneur d'ajouter, plus sérieusement: "Ils prouvent qu'on peut démarrer à Brive et bien réussir au golf."

A la faveur d'une période assez creuse, les deux professionnels ont accepté de revenir sur le green de leur enfance et, après avoir essayé les onze nouveaux trous du parcours, ont livré leurs impressions: "Il est très intéressant, vraiment bien dessiné", commence Nicolas, "plus long et plus golfique". Grâce aux travaux entamés en avril 2012, le parcours a en effet été allongé pour passer de 5.800m à 6.060m. "On ne l'a pas testé en conditions normales", poursuit Benjamin, pointant une partie du parcours qui n'était alors pas encore dégelée, "mais le tracé paraît sympa, il y a notamment un trou très joli le long de grottes. Ça change complétement."

En effet, la Ville a investi pour cela quelque deux millions d'euros. Le système d'arrosage a ainsi été remplacé, une réserve d'eau créée sur 1,2 hectare, les bunkers réaménagés, les greens totalement reconstruits, les départs et les fairways reprofilés et le parcours assaini: "Après le rachat du golf par la Ville, les inondations de 2009 ont détruit toutes les berges. Il a donc fallu les rénover et les consolider", a précisé André Pamboutzoglou.

Des travaux de valorisation du parcours qui ont permis au golf de Planchetorte de répondre aux standards internationaux. La preuve: en devançant Versailles, notamment, le golf de Planchetorte est devenu la candidature française pour les championnats du monde universitaire et, en précédant la Finlande et Taipei, la Ville de Brive a obtenu l'organisation du championnat en 2016.

"Les 11 nouveaux trous seront rouverts au printemps et les 18 à l'automne", a terminé Bernadette Trébié, directrice du golf. "Dès lors", a poursuivi André Pamboutzoglou, "un abonnement unique à 930 euros par an sera proposé pour jouer sur ce parcours et celui du Coiroux. C'est unique! C'est l'occasion de créer les conditions d'un rapprochement entre les associations et de bâtir des équipes plus compétitives, à l'instar de ce que nous avons fait pour l'escalade et l'athlétisme."