Actualités

Rugby CABCL : sérénité collective

  • Publié le 17/07/2009 à 10:29
  • Par Jean René LAVERGNE
Les joueurs ce matin à Marcoussis

Les joueurs et les entraîneurs du CABCL n'étaient pas dans le secret. Ils ont appris le changement de propriétaire du club mercredi dans la  soirée. Cette nouvelle donne n'a pas perturbé le groupe.

Pas de doute l'ambiance est au beau fixe au sein de l'équipe en construction. Il manque encore quelques éléments dans cette famille recomposée. Sur une pelouse douce comme une moquette, les gaillards touchent quelques ballons. Ce matin, les "gros'' ont travaillé la touche alors qu'à l'autre extrémité, un autre groupe enchaîne les combinaisons de lancement de jeu.

"Au rugby, on va véritablement y jouer à partir de lundi", souligne Christophe Laussucq, l'un des entraîneurs qui poursuit en jetant un oeil sur le "Midol" :  le but du stage est ailleurs. Nous sommes là pour apprendre à nous connaître et à définir collectivement nos objectifs pour la saison ". 

Christophe Laussucq

L'entraîneur évoque aussi ce changement de patron : "nous, on a jamais su ce qui se préparait en coulisse mais je pense que nous n'avons aucune raison  d'être inquiets car  le projet est solide".  Les joueurs eux aussi ont pris de plein fouet l'information. Le secret avait été bien gardé. Les clefs du camion ont changé de mains, mais les joueurs sont avant tout des professionnels. Ils ont été sensibles aux paroles des  nouveaux patrons.

Simon AzoulaiSimon Azoulai, qui va  entamer sa 7e  saison, témoigne : "je préfère être dans notre situation que celle qu'ont connue les  joueurs de Bourgoin quand M. Martinet a vendu ses parts. Il n' y avait aucun repreneur, ce n'est pas le cas pour le CAB. Les personnes qui prennent les rênes ont toutes des parcours personnels et professionnels exceptionnels. Nous n'avons aucune inquiétude quant à l'avenir".

Des joueurs rassurés, et des joueurs plus impliqués que jamais. A Marcoussis, dans cet endroit dédié à l'équipe de France, les Corréziens travaillent plusieurs heures par jour en atelier. Par petit groupe, ils définissent les objectifs de la saison. Dans la soirée, ils feront une synthèse, et demain, ils rentreront à la maison avec une feuille de route qu'ils auront écrite. Elle aura la teneur d'une charte, celle de la réussite. Les contours de la prochaine saison auront été dessinés collectivement.



Ugo Mola, co-entraîneur avec Christophe Laussucq



Laurent Seigne, manager

Au piano du bar du centre national de rugby, le néo Briviste Viliame Waqaseduadua