Actualités

Une allée Thibault-Miloche au coeur de la caserne Brune

  • Publié le 22/12/2013 à 10:41
  • Par Olivier SOULIÉ


Une allée major Thibault-Miloche était inaugurée hier dans l'enceinte de la caserne Brune en hommage à ce militaire du 126e RI mort pour la France en Afghanistan le 15 octobre 2010.

La nuit du 14 au 15 octobre 2010 a marqué les esprits au sein du 126e RI: l'un des leurs, Thibault Miloche, est décédé à l'hôpital de Kaboul, en Afghanistan, suite à une blessure provoquée quelques heures auparavant lors d'un accrochage avec des insurgés.

Les honneurs funèbres militaires avaient été rendus au militaire à la caserne Laporte le 21 octobre 2010 en présence du ministre de la Défense Hervé Morin avant une inhumation à Moissac, dans le Tarn-et-Garonne.

Hier matin, une allée au nom du major Thibault Miloche a été inaugurée au cœur de la caserne Brune. La famille du soldat originaire du Tarn et décédé à l'âge de 39 ans était présente. Ses camarades du régiment également, aux côtés des autorités civiles et militaires.

L'émotion était palpable au moment du dévoilement de la plaque par Aymeric, jeune fils du militaire, entouré de sa sœur, de sa mère et des parents de Thibault Miloche.

Le député-maire Philippe Nauche a tenu à rendre hommage à Thibault Miloche: "Le choix de ce lieu sur le site historique de la caserne Brune est symbolique".

En effet, dans les 10 prochaines années, avec la construction d'un campus des métiers de la santé, la création d'un centre de congrès et de concert, la relocalisation de services publics, ce quartier va être transformé.

"Les jeunes brivistes se rendront au futur conservatoire dont l'adresse sera allée major Thibault-Miloche, et ainsi, des générations de jeunes apprendront à connaître son nom et son parcours de vie."

Le colonel Goisque, qui commandait le 126e RI en 2010, a souligné que l'ensemble du conseil municipal de Brive avait voté l’appellation de cette allée "dans toute sa diversité politique": "C'est donc un hommage de tous les Brivistes qui montrent ainsi leur attachement au régiment".