Actualités

En hommage à Gaëtan Devaud

  • Publié le 23/12/2013 à 15:13
  • Par Patrick MENEYROL


C'est un nom que les Brivistes connaissent bien: Gaëtan Devaud; pour la plupart, c'est un centre sportif et une piscine situés dans le quartier de Bouquet. Mais si ce centre porte ce nom, ce n'est pas par hasard. Gaëtan Devaud fut l'artisan de cet espace de plusieurs hectares dédié aux sports. Ce fut également un grand résistant. Une plaque à sa mémoire était dévoilée cet après-midi.

Cette plaque se situe à l'intérieur du complexe, à l'entrée de la piscine. Dévoilée par Philippe Nauche, Philippe Charlot, le directeur régional de la SNCF, Eric Pradeau, secrétaire général du comité d'entreprise de l'entreprise publique et Odette Borderie, la petite fille de Gaëtan Devaud, elle permet de savoir qui était cet homme dont le nom fait partie du patrimoine de la ville.

 

Gaëtan Devaud  arrive à Brive en 1939 en tant que responsable matériel et traction de la SNCF. La période noire qui s'annonce ne le laissera pas spectateur. Il s'engage dans la résistance, d'abord dans le mouvement "Résistance fer" puis dans le réseau "Alliance". Ingénieur de formation, il lance en 1942 la construction d'un grand complexe sportif destiné aux cheminots pour la pratique du sport collectif ou individuel. Une manière pour lui de résister. Les ouvriers, il va en effet les chercher parmi les jeunes apprentis de la SNCF qui sont menacés de partir en Allemagne au nom du Service du travail obligatoire. Il engage également des réfugiés espagnols clandestins ou des hommes recherchées par l'occupant. Plusieurs centaine de personnes qui, grâce à lui et à ce chantier, passeront entre les mailles du filet des autorités allemandes et de Vichy.

Le centre Gaëtan Devaud fut le premier complexe sportif moderne de Brive. Un ensemble de grande qualité, notamment la piscine et son architecture art déco, qui lui vaut, en 2010, d'être labellisé "Patrimoine du XXe siècle". Géré pendant de nombreuses années par le comité d'entreprise de la SNCF, le centre est depuis décembre 2012 la propriété de la Ville, qui souhaitait conserver dans ce secteur un endroit où l'on puisse pratiquer le sport. Il abrite une piscine de plein air, un gymnase, 3 courts de tennis en terre battue réputés pour être de très grande qualité, des terrains de boule lyonnaise et de pétanque, et un stade de football et de rugby, entouré d'une piste d'athlétisme, qui doit être rénové l'an prochain.

La municipalisation de Gaëtan Devaud va en effet permettre de remettre à niveau les installations, qui en ont besoin, afin de continuer à recevoir le public, conformément aux normes en vigueur à l'heure actuelle. Pour le plus grand bonheur des quelque 850 licenciés qui utilisent les lieux régulièrement.