Actualités

L'Agglo et la Caf main dans la main pour la petite enfance

  • Publié le 27/12/2013 à 15:46
  • Par Olivier SOULIÉ


Hier, l'Agglo de Brive signait avec la Caisse d'allocations familiales de la Corrèze un Contrat Enfance Jeunesse pour la période 2013 - 2017 afin de poursuivre et d'optimiser la politique de développement en matière d'accueil de la petite enfance. Dès janvier, un relais d'assistantes maternelles (RAM) itinérant va sillonner les communes.

"Lorsque l'Agglo de Brive a pris la compétence petite enfance le 1er janvier 2013, quelques élus craignaient une perte de proximité. Les personnels étaient, eux aussi, inquiets", concède Bernadette Vignal, vice-présidente de l'Agglo en charge de la petite enfance. "Après une année de fonctionnement, tout le monde est rassuré: pas de perte de proximité pour les élus, un statut plus avantageux pour les agents, et aucune manifestation de mécontentement quelconque des familles".

"La prise de compétence visait à harmoniser l'accueil sur les 16 communes, à apporter du qualitatif", a poursuivi le président Philippe Nauche. "L'aide de la Caf est fondamentale puisque le budget global de fonctionnement est de 25,2 millions d'euros, avec 10,8 millions financés par la Caf"». Le reste est financé à hauteur de 9,8 millions par l'Agglo, 4,5 millions par les familles et 96.000 euros par les ressortissants de la MSA et de la SNCF.

Le Contrat Enfance Jeunesse 2013 – 2017 signé hier entre l'Agglo et la CAF dans la salle des 16 communes de l'Agglo vise à financer les structures et les actions en faveur de la petite enfance sur le territoire.

Citons par exemple la mise en place d'un RAM itinérant, dès le 1er janvier 2014, venant compléter les services des deux RAM de Brive et de celui d'Allassac.

Tous les 15 jours, pendant une demi-journée, un véhicule stationnera dans une commune de l'Agglo en ayant fait la demande. "Quasiment toutes sont intéressées", précise Bernadette Vignal. Un relais sera alors installé dans une des salles mises à disposition, salle qui respectera évidemment les normes requises pour l'accueil des tout-petits. Des animations seront proposées (contes, éveil musical, jeux, etc.), mais aussi des informations juridiques, pratique et administratives pour les assistantes maternelles et les parents.

"Le RAM itinérant permettra aux assistantes maternelles libérales de se rencontrer entre elles et de rencontrer les parents qui découvriront ainsi de plus près ce mode de garde", développe Bernadette Vignal. "Les enfants aussi pourront s'amuser ensemble, et c'est important pour leur socialisation".

Autres objectifs de l'Agglo pour la petite enfance: "permettre aux assistantes maternelles de bénéficier de formations et s'ouvrir aux autres acteurs du réseau lié à la petite enfance".

Jean-Louis Merpillat, président de la CAF de la Corrèze, a souligné que la signature du contrat était "l'aboutissement d'un travail fructueux entre la CAF et les services de l'Agglo", et s'est félicité de cette "volonté d'harmoniser la politique de la petite enfance sur le territoire".

L'Agglo dispose actuellement de 605 places (contre 430 en 2006): 398 en accueil collectif et 207 en muti-accueils familiaux. S'ajoutent 1.222 places proposées par 387 assistantes maternelles libérales.