Actualités

L'Agglo du bassin pour "une communauté de destin"

  • Publié le 24/01/2014 à 09:59
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Première cérémonie de vœux pour l'Agglo à 49 communes


C'est dans l'Espace Chadourne tout juste inauguré ce lundi, que la nouvelle Agglo du bassin de Brive regroupant 49 communes depuis le 1er janvier dernier, a tenu sa première cérémonie de vœux. 2014 sera une année de mutualisation pour un territoire qui se veut "attractif et solidaire".



discours du president

Trois jours après son inauguration, l'espace Chadourne a donc vécu sa première manifestation. Salle comble pour accueillir personnels et personnalités des 49 communes que compte la structure élargie. Le directeur général des services a entamé son discours allégorique par "deux chiffres qui révèlent le dynamisme de notre territoire": 3859 et 8059. Le premier étant l'augmentation de la population des 16 communes de l'ex Agglo entre 1999 et 2011 et le second celle de la nouvelle.

Pour Jean-Luc Reviller, 2014 sera, pour ces 49 communes liées par "une communauté de destin", une nouvelle année de changement. "Après le temps de l'assemblage, viendra le temps de la composition ou de la recomposition". Celui aussi de "la mutualisation puisque le schéma organisationnel devra être adopté avant mars 2015". Car il reste beaucoup de points à régler. "Nous avons dû faire preuve d'initiative et parfois de créativité juridique pour résoudre des situations pour lesquelles les solutions n'atteint pas dans le Code général des collectivités territoriales ni dans le réseau arachnéen de la jurisprudence ou de la doctrine."

remise de medaille"Maintenant, le défi qui nous attend est celui de faire vivre cette nouvelle entité", a tracé le président Philippe Nauche, maire de la commune centre, "en s'appuyant sur les forces vives qui la composent: les communes, les élus et les services". Au delà de la fusion d'un bassin de vie de plus de 100.000 habitants,  il convient donc pour lui de "donner un sens, une vision" autour de deux éléments fondateurs: "l'attractivité et la solidarité". Attractif pour que "des entreprises s'implantent et viennent renforcer le dynamisme", solidaires afin de "panser les plaies d'une société capitalistique qui continue d'enrichir les plus riches et d'appauvrir les plus pauvres".  Le premier élu a rappelé que l'Agglo avait déjà étendu le plan local pour l'insertion et l'emploi à l'ensemble du nouveau périmètre comme l'ensemble du guide des aides à l'habitat. Se pose aujourd'hui la définition d'une action sociale d'intérêt communautaire, entre autres en ce qui concerne les accueils de loisirs sans hébergement.  La construction se poursuit donc, mais "la grande Agglo est en marche." Une cérémonie qui s'est achevée par la traditionnelle remise de médailles du travail.

******


Phrases à la volée

"Les mairies doivent rester le premier échelon de proximité et l'Agglo du bassin de Brive doit s'appuyer sur ces relais indispensables." (le président)

"Tout le monde a bien compris la place qui est la sienne. Le fonctionnaire doit rester un expert, un conseil et ne doit pas être le décideur car il n'en a pas la légitimité. Ce qui est valable pour l'agent, l'est aussi pour l'élu qui ne doit pas se comporter non plus comme un chef de service." (le directeur général des services)

"Notre conception du service public est de ne laisser personne au bord du chemin. Nous avalons encore la faiblesse de penser que ce qui fait la force d'une collectivité, c'est le dépassement de ses individualités au profit du collectif." (le président)

"Quand on me demande à l'extérieur comment cela se passe à l'Agglo, permettez moi cette métaphore motocycliste: je dis souvent, c'est comme sur une Harley. Tout est dans le couple moteur, cela accélère sans à-coup et sans limite car ils (les services, NDLR) sont d'une disponibilité à toute épreuve." (le DGS)

Première cérémonie de vœux pour l'Agglo à 49 communes


Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles: