Actualités

Les acteurs de la santé mentale s'unissent

  • Publié le 29/01/2014 à 14:27
  • Par Olivier SOULIÉ


Hier se déroulait, dans la salle du centenaire du centre hospitalier de Brive, l'assemblée générale constitutive du Groupement de coopération sanitaire (GCS) en santé mentale et handicap psychique en Corrèze.

«C'est un jour important pour la santé mentale en Corrèze.»

Vincent Delivet, directeur du centre hospitalier de Brive, insiste sur le caractère exceptionnel de la constitution d'un groupement de coopération sanitaire en santé mentale et handicap physique: «les quatre centres hospitaliers concernés par le champ de la santé mentale et du handicap psychique, Brive, Pays d'Eygurande, Tulle et Ussel, ainsi que de nombreux acteurs du secteur médico-social, vont travailler ensemble à l'amélioration de la prise en charge en santé mentale».

Jusqu'à présent, les différents acteurs étaient liés par de nombreuses conventions. Avec le GCS, dont la convention constitutive a été approuvée par l'Agence régionale de santé, le décloisonnement entre le secteur sanitaire et le médico-social se trouve encore renforcé.

«La prise en compte des besoins du patient sera meilleure, et il sera donc plus aisé de lui apporter, dans des délais raisonnables, des réponses, par exemple en l'orientant vers le service le plus adapté, et ceci où qu'il se trouve dans le département», précise Michel Da Cunha, vice-président du Conseil général.

Autre objectif de la création du GCS: pouvoir répondre plus efficacement à des appels à projets, et avoir une légitimité accrue et un poids plus important lorsqu'il s'agira d'échanger avec des interlocuteurs susceptibles d'accorder des financements.

Première étape, validée hier: lancer cinq groupes de travail thématiques, dont les conclusions sont attendues fin juin. Les groupes sont les suivants :

  • Prise en charge somatique des patients hospitalisés sous contraintes ou détenus à partir du Centre hospitalier du Pays d'Eygurande (CHPE),

  • Prévention des hospitalisations en psychiatrie adultes des personnes prises en charge en établissements médico-sociaux et accès aux soins somatiques hospitaliers,

  • Prévention des hospitalisations en psychiatrie des personnes âgées hébergées en établissements sanitaires gériatriques ou médico-sociaux,

  • Structuration de la filière Addictologie (alcoologie) intégrant les nouveaux dispositifs soins de suite et de réadaptation du CHPE et hôpital de jour alcoologie du CH de Brive,

  • Etat des lieux de la prise en charge des autistes en Corrèze et articulations des différents intervenants et participation au déploiement du 3e plan Autisme.


L'assemblée générale constitutive a été également l'occasion de désigner Daniel Estival, directeur du CHPE, comme administrateur du GCS.

Les membres du GCS: CH de Tulle, CH d'Ussel, CH de Brive, CH du Pays d'Eygurande, Hôpital de Bort-les-Orgues, CH gériatrique de Cornil, CH gériatrique d'Uzerche, association UNAFAM, Adapei de la Corrèze, PEP 19, APAJH, Fondation Jacques Chirac, FACAPH, association Trampoline, Ecoute et Soutien.