Actualités

Quand le jazz est là

  • Publié le 21/07/2009 à 12:42
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Sylvain et Médéric. Photo Jacky LehmannAujourd'hui débute, aux portes du Lot, Souillac en jazz, le 34e festival du genre qui porte le nom de son fondateur Sim Copans. Le festival distillera ses notes du mardi 21 au dimanche 26 juillet. Il y aura plein, plein, plein de concerts. Du jazz à tous les coins de rue, à toutes les terrasses, sur la moindre placette. Ça va swinguer jusque tard dans la nuit.



Ce soir, le premier concert gospel donné dans les grottes de Lacave affiche déjà complet. Mais vous pouvez vous rattraper tout au long de la semaine. Particularité de ce festival Sim Copans: les concerts ont lieu en plein air (avec repli stratégique si besoin au palais des congrés).

Le trompettiste TruffazSim Copans? Mais si c'est cet homme de radio qui a largement contribué après la fin de la guerre à la diffusion du jazz en France, notamment avec ses émissions sur Paris Inter, "Panorama du jazz américain, "Jazz en liberté". Installé ensuite à Lanzac, tout près de Souillac (il n'y a que le pont sur la Dordogne à traverser), c'est lui qui fonda le festival en 1975 avec quelques autres bien sûr, dont Robert Peyrillou, inlassable cheville ouvrière et directeur de la manifestation. Voilà pour la petite page d'histoire. En une trentaine d'années, le festival s'est construit une incontestable réputation.

Didier Lockwood et Sylvain Luc. Photo Philippe Levy StabLa semaine décline le jazz sur tous les tons, même en randonnée, c'est dire!!! Le programme est encore une fois remarquable et les musiciens vont certainement se laisser emporter dans des boeufs improvisés. Jugez plutôt par le menu : il y aura Sylvain Luc, Médéric Collignon, Didier Lockwood, Ira Coleman, Keyran et Bijane Chemirani, Erik Truffaz qui présente « Bénarès » feat, Malcolm Braff, Apurba et Indrani Mukherjee… Certains formeront des quasi inédits pour le plus grand bonheur des amateurs de jazz.

Pour connaître tout le programe au jour le jour, cliquez ici et vous pouvez même acheter vos places en ligne. Sinon, rendez vous à l'office de tourisme de Souillac ou à l'entrée du festival. Si vous n'avez jamais fait Souillac en jazz, n'hésitez plus.