Actualités

Au cœur des randonneurs de la Brive-Tulle

  • Publié le 14/04/2014 à 15:00
  • Par Marie Christine MALSOUTE
De Chameyrat

Cette année, nous avons testé de l'intérieur la Brive-Tulle nature. En commençant par la plus abordable des randonnées, la plus familiale aussi, celle de 11km partant de Chameyrat. Une balade très bucolique à travers prairies et sous-bois pour près de 740 randonneurs de tous âges.



Départ Chameyrat

Dimanche 13 avril, 9h30 à Chameyrat. Ce n'est pas le jour pour une grasse matinée ou un réveil tranquille. Il y a affluence bruyante dans le bourg qui résonnait au son exotique des djembés. Cars et voitures arrivent de tous côtés pour déverser leur lot de marcheurs. Quelque 200 retardataires en profitent pour s'inscrire pendant que d'autres savourent café ou jus de fruit offerts par l'organisation. Le commentateur a du mal à se faire entendre au micro.

Famille"On adore la randonnée en famille. C'est notre première participation, on voulait déjà la faire l'an dernier mais les enfants étaient trop jeunes. La manifestation a une belle renommée et il y a l'air d'avoir une bonne organisation", expliquent Raphaël et Patricia venus leur progéniture. Claire, Zoé et Esteban, 8, 5 et 3 ans, avalent sans se faire prier les bonbons distribués par maman. "Un peu de sucre pour l'effort. Et j'ai prévu le portage pour le plus petit si besoin", assure le papa. Tout le monde a son bracelet vert avec les numéros d'appel de la sécurité.

"Suivez le balisage rouge et blanc", répète la sono. A l'heure prévue la masse compacte se détend en un long ruban. C'est parti pour 11km d'un pas badin. A peine démarrée, la randonnée bute déjà sur un goulot d'étranglement pour sortir de la route bitumée. "A ce rythme là, ça va", s'amuse un marcheur en empruntant le chemin ombragé. Si vous comptiez sur une promenade en solitaire, c'est raté. Sortie de Chameyrat 1Les conversations se mêlent et se démêlent, créant une joyeuse ambiance. "Les camélias sont magnifiques en ce moment", remarque une marcheuse. "Pardon, pardon, pardon", répètent des voix pressées à l'arrière. Ce sont les premiers marcheurs partis plus tôt de Saint-Hyllaire Peyroux qui remontent d'un pas allègre le flot ininterrompu. Clic, clic, clic, clic… leurs bâtons martèlent en rythme les pierres du chemin. Pas de quoi distraire la bonhommie du cortège.

ASAPES 19Un groupe fait corps: ils sont 5 en tee-shirt vert éclatant, estampillé ASAPES 19. "Aide et soutien aux personnes en surpoids", explique l'un d'eux. "On est là par défi et pour faire connaître l'association." Une jeune femme les dépasse d'un trop énergique. "J'adore courir, mais je me sentais pas de faire tout de suite le trail. Alors, je me teste pour l'an prochain."

Le parcours emprunte les chemins à travers champs et sous-bois. Sans trop de difficulté. "Que c'est beau la forêt", redécouvrent des citadins. Les rares montées essoufflent les conversations qui reprennent de plus belle sur terrain plat. Placides, les vaches Limousines regardent passer ce troupeau bruissant. Certains s'arrêtent pour prendre des photos, grignoter, délasser les chaussures, attendre les proches distancés.

Limousine"Allez, Gégé, fais péter les mollets", exhorte au passage d'un hameau une pancarte placée là par un plaisantin. Il n'est pas loin de midi et la balade creuse d'autant plus les estomacs. A l'approche de Tulle, ceux partis de Chameyrat sont rattrapés par ceux de Brive. Les mollets commencent à faiblir. Au sommet d'une côte, enfin le ravitaillement. La halte est bénéfique. Un peu d'eau, de gâteau ou de morceaux de pomme, et chacun repart sans s'attarder. "Il reste 2km. A Tulle, vous aurez un gros ravitaillement", encourage une bénévole. Les conversations se sont estompées, chacun apprécie ces derniers moments dans la nature verdoyante. Doucement, l'urbain regagne du terrain. L'agitation de l'arrivée se rapproche.

Arrivée"On applaudit Eric Leport du pays de Brive athlétique club", clame au micro le speaker. Le dossard 328 vient de franchir la ligne d'arrivée après son trail de 36km en 4 heures et près de 17 minutes. "Comme nous, avec nos 11km." Devant la gare, se retrouvent randonneurs, coureurs, vttistes et cyclistes. Il est 14h. "Finalement, on aurait pu en faire plus", constatent trois marcheuses des 11km. "L'an prochain, on s'inscrit aux 19km? Ou aux 32?" Rendez-vous est pris pour 2015. Dans le sens Tulle-Brive, cette fois.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre article:

Casse croute

Sous bois

Chemin

Tous ages

 

bon pas

Troupeau

Descente

En rythme