Actualités

"Le projet de réseau de chaleur bois n'est pas abandonné"

  • Publié le 03/05/2014 à 07:27
  • Par Olivier SOULIÉ


Le conseil municipal de mercredi s'est ouvert par la présentation d'un rapport sur la situation en matière de développement durable dans la collectivité, par le maire adjoint Bernard Longpré. Un échange sur le dossier sensible du réseau de chaleur bois a suivi. Frédéric Soulier a précisé que le projet n'était pas abandonné et qu'une réflexion se poursuivait, notamment sur le lieu d'implantation de l'unité de production de chaleur.

Le maire adjoint Bernard Longpré a présenté, lors du conseil municipal de mercredi (dont nous avons déjà parlé dans cet article), un rapport sur la situation en matière de développement durable dans la collectivité. L'opposition a profité de l'occasion pour évoquer le réseau de chaleur bois, projet très contesté dans le quartier proche de l'hôpital où l'unité de production de chaleur devait être implantée.

Une contestation « de l'ordre de l'irrationnel et née des agissements de gens irresponsables qui ont fait monter la pression en expliquant des horreurs sur les conséquences de cette implantation pour des raisons politiciennes et pécuniaires » selon l'opposant Philippe Nauche, qui a défendu bec et ongles ce projet « très bien subventionné car exemplaire sur le plan environnemental ».

La charge était violente. Le maire Frédéric Soulier a pourtant répondu avec calme, évoquant un « très beau projet qui aurait dû tous nous rassembler ».

Le premier magistrat a précisé qu'à titre personnel, il n'était jamais entré dans le débat avant d'émettre de sérieux doutes sur la dangerosité d'une chaudière biomasse : « certains pays utilisent cette technique depuis 25 ou 30 ans, et si on avait constaté une pollution avérée, l'Ademe se serait manifestée ».

Toutefois, selon le maire, « c'est l'implantation de l'unité de production de chaleur qui pose problème, avec un vrai rejet de la part des habitants du quartier concerné. Mais ça n'est pas pour autant que nous abandonnons ce projet. J'espère pouvoir vous en parler dans quelques semaines, notamment de l'intégration de ce projet dans un quartier de la ville compatible ».

Le centre hospitalier pourrait être le 1er client du réseau de chaleur bois

Bernard Longpré a également précisé que la majorité était « totalement pour » un réseau de chaleur, mais avec une unité de production de chaleur installée ailleurs. L'élu en charge de l'environnement a par ailleurs précisé qu' « aller chercher le bois jusqu'à 80 km de la chaudière comme il était prévu au contrat est exagéré ».

Pour Frédéric Soulier, l'important est de prendre en considération le fort rejet des habitants du quartier concerné : « Est-ce qu'on continue dans l'affrontement avec les riverains ? Nous, nous avons choisi de faire différemment. Je ne suis pas du genre à passer au forceps en imposant à la population un projet dont elle ne veut pas", a-t-il lancé à Philippe Nauche. "C'est peut-être aussi en partie ce qui fait que vous avez été battu et moi élu ».

Pour plus de détails, nous vous invitons à visionner le conseil municipal de mercredi, et notamment le « rapport sur la situation en matière de développement durable dans la collectivité », sur le site officiel de la Ville en cliquant ici.