Actualités

Brive plage, édition 2009 : 4, 3, 2, 1…

  • Publié le 24/07/2009 à 22:50
  • Par Jennifer BRESSAN
intro15C'est reparti pour une nouvelle édition. La même, mais en mieux car cette année Brive Plage se la joue Festiv'all! Au programme : sport, loisir, détente et musique bien sûr ! C'est sur la place de la Guierle et c'est pour deux semaines. Dépaysement assuré !

Du funk pour commencer : Doctopus a ouvert le bal dès 20hBrive plage s'est apprêté. Les dernières touches ont été posées, les derniers détails réglés et c'est avec le soleil que les portes ont officiellement été ouvertes pour l'inauguration, ce vendredi 24 juillet. Patricia Bordas, première adjointe au maire, l'a affirmé: "même si notre cité n'est pas placée sous les tropiques, je vous assure qu'il fera très beau sur notre plage". Rien ne vient, pour l'heure, la contredire. Tout est fin prêt.

Patricia Bordas vient de terminer son discours; Stéphane Canarias, organisateur a pris sa suite.Seule ombre au tableau : le concert de Magic System, initialement prévu ce soir, n'a pas eu lieu. Pas de panique, ce n'est que partie remise. Les "bouger, bouger" et autres "C'cho, ça brûle" enflammeront la scène du Festiv'all dès demain. "Les Brivistes se sont montrés sereins, compréhensifs", a affirmé Sébastien, l'un des vigiles positionné à l'entrée. De fait, la maman d'Elisa arrive d'Allassac. Elles sont venues spécialement pour le concert de Magic System et ont découvert, à leur arrivée, que le groupe ne se produirait que demain. "C'était une petite déception mais on reviendra demain", a déclaré la maman. Elisa et Noa, son petit frère de 3 ans, s'amusent dans le sable: ils courent, ils creusent, ils rient. La soirée aura été bonne pour eux, c'est à n'en point douter!

Le groupe aux sonorités ragga est en plein show.Certains sont des habitués de Brive plage et sont ravis de retrouver l'édition 2009, d'autres le découvrent pour la première fois. Stéphane, professeur de tourisme à Bahuet, est là par hasard. Il est devant la scène et se déhanche au son afro-ragga de Ngeuwéle-gui, un groupe sénégalais qui arrive du Lot. Certains, parmi le public, se laissent aller aux rythmes des percussions, d'autres moins audacieux suivent des yeux ces chanteurs, ces danseurs qui s'en donnent à coeur joie. "Ils ont la patate", s'exclame une jeune fille accoudée à la scène, et d'ajouter: "c'est communicatif, c'est excellent!" Plus réservé, un couple de Brivistes qui vient de sortir de la parenthèse ensablée avance "qu'il en faut pour tous les goûts". Ce n'est pas forcément le leur, mais ils apprécient l'initiative: ils reviendront demain.

Les percussions ont rythmé la soiréeForce est de constater que c'est unanime: Brivistes, touristes et personnes de passage sont enchantés. Stéphanie et sa fille, Florine, arrivent du Lot, et sont ravies d'être là: "c'est sympa, c'est entraînant", s'exclament-elles de concert.

Malgré le changement de programmation, les personnes ont donc fait le déplacement: "Trouvez-moi une place", s'exclame Alain. Il arrive de Perpignan: il est là pour le travail et est hébergé chez des amis: "c'est sympa, mais j'ai pas trouvé la plage!",  plaisante-t-il. Il est taquin mais avoue sans se faire prier qu'il a eu de bons échos de l'évènement: "la preuve, c'est que je suis là!", termine-t-il. En quête de place pour déguster l'assiette de charcuterie qu'il vient de ramener de la buvette, il attend qu'un siège se libère. Il commente, au son du groupe en train de terminer le show: "C'est vivant, ça change, ça fait plaisir!"

"La manifestation est populaire, elle a goût de soleil. On s'y rejoint. On s'y parle. On s'y retrouve sans rendez-vous", a commenté Patricia Bordas. A considérer la tournure qu'ont pris les choses en cette première soirée de Brive plage, édition 2009, on ne saurait dire mieux.

Ne ratez pas le début de l'Otago beach Rugby cup demain dès 14h.

*****************


artiste-couche-sur-scene1


chanteuse-penchee


criniere-orange


gros-plan-percussion


homme-tam-tam


percussion-penche


petit-percussion