Actualités

Le Boléro de Ravel façon flashmob à Rollinat

  • Publié le 07/05/2014 à 07:42
  • Par Jennifer BRESSAN


Hier après-midi, les collégiens de Rollinat ont eu la surprise de trouver sous leur préau l'orchestre départemental de jeunes en Corrèze (ODJC) réuni pour jouer différents morceaux dont le Boléro de Ravel à la façon d'un flashmob.


Le Boléro de Ravel version flashmob à RollinatRassemblés dans un joyeux tohu-bohu sous le préau de leur établissement, les élèves sont tombés nez à nez avec une soixantaine de jeunes musiciens, instruments en main, s'apprêtant à offrir à leurs oreilles, en majorité peu accoutumées au répertoire classique, différentes pièces dont le Boléro de Ravel.

"C'est le principe du flashmob", commente, après la performance, le chef d'orchestre Jérôme Devaud chez qui a germé l'idée de ce projet original et ludique vivement accepté par l'inspecteur d'académie. "Il s'agit de rassembler rapidement pleins de musiciens face à un public non préparé à l'avance de manière à ménager un effet de surprise."

Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat"C'est quoi?", s'enquiert effectivement un 3e auprès de son professeur. Patience... Les battements résonnants depuis la caisse claire annoncent, à la manière des trois coups au théâtre, le début des festivités. La performance démarre dans un drôle de tintamarre mais peu à peu, le silence se fait, la musique s'impose.

Le rythme, lancé par la caisse claire, est rapidement rejoint par toute une flopée d'instruments (flûtes, clarinettes, violoncelles, contrebasses, violons, etc) jusqu'à former un orchestre symphonique complet. Installé au cœur du préau, cet ensemble improvisé se retrouve encerclé par les collégiens à qui il est offert de vivre, de l'intérieur, la musique donnée en live. "Une manière de les sensibiliser à un répertoire classique", expliquent les organisateurs.

Le Boléro de Ravel version flashmob à RollinatCréé en 1994, c'est pourtant la première fois que l'orchestre départemental de jeunes en Corrèze met en place un projet de la sorte, préparé par l'Association départementale d'information et d'actions musicales (Addiam), en collaboration avec le Rectorat de l'Académie. "Jusque-là, on amenait les scolaires vers le lieu de concert", explique Henri Leboulleux, directeur de l'Addiam. "Là, c'est l'inverse, le concert est transporté in situ."

Sous le préau, les morceaux s'enchaînent, ceux du programme joué il y a deux mois à Sédières, dans le cadre de la tournée annuelle de l'orchestre: une danse hongroise de Brahms, une pièce de Ginastera et finalement le mambo extrait de West Side Story de Bernstein sur lequel, à l'appel du chef d'orchestre, les enfants ont chanté, les bras levés. Copieusement applaudis, les musiciens ont même été invités à reprendre le dernier morceau. Pari gagné pour celui qui a imaginé ces concerts itinérants, passés par des collèges à Egletons et Ussel lundi, Tulle et Brive hier. La 21e session de l'orchestre départemental de jeunes en Corrèze s'achève donc sur un enthousiasme partagé. De quoi donner des idées et des envies pour la 22e.

Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat


Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat


Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat


Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat


Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat


Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat


Le Boléro de Ravel version flashmob à Rollinat