Actualités

Le maire de Sikasso à Brive

  • Publié le 16/05/2014 à 15:46
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Maires de Brive et Sikasso1pano

C'est une visite éclair. Mamadou Tangara est arrivé hier pour assister ce soir à l'assemblée générale de l'association Brive-Sikasso qui gère par délégation le jumelage coopération avant de repartir dès demain. Accompagné de son épouse et du bureau de l'association, il a été reçu cet après-midi en mairie. Une amitié sans cesse renforcée qui lie depuis plus de 30 ans les deux villes.



Maires de Brive et Sikasso2C'est tout une histoire en partage. "On ne pourra pas faire le chapelet de toutes les actions qui ont été menées", a résumé le maire africain. "La population est satisfaite et les appuis sont utilisés à bon escient", a-t-il assuré au nouveau maire élu qu'il a tenu à féliciter de vive voix. Mamadou Tangara a évidemment évoqué la situation au Nord Mali. Des troubles qui n'ont pas empêché l'association briviste d'envoyer un conteneur et de se rendre également sur place. "C'est dans les difficultés que l'on reconnait ses vrais amis", a noté le visiteur. "Ce qui se passe au Nord a des conséquences sur Sikasso où viennent se réfugier beaucoup de personnes fuyant la zone." D'où aussi le report des élections qui devaient avoir lieu fin avril et sont repoussées en octobre prochain, au mieux.

Maires de Brive et Sikasso5

Une longue amitié qui n'est pas près de s'éteindre. Sans éluder les contraintes qui pèsent sur le budget municipal et commandent une gestion rigoureuse, le nouveau maire briviste a assuré son homologue de "la continuité républicaine" pour pérenniser ce jumelage coopération qui sera suivi par l'adjoint Jean-Marc Comas et la conseillère Marie-Josée Jacquet. L'entrevue chaleureuse a ainsi permis de faire, en amont de l'assemblée générale, le tour des principales actions en matière d'éducation et de santé, les deux socles du jumelage, mais aussi d'économie puisque l'association a étendu son spectre et se porte aussi caution dans des micro-crédits. Ce soutien a déjà permis à une vingtaine de femmes de monter leur petits magasins.

Maires de Brive et Sikasso6"Dans tous les domaines, le but est d'identifier les besoins réels et d'essayer d'y apporter en concertation une solution", a rappelé le président Michel Blancher. Un fonctionnement auquel adhère pleinement Frédéric Soulier: "Il faut sortir de l'assistanat pour donner les moyens d'être autonome". Le gros projet pour 2014 est la construction et l'équipement d'une maternité, la dixième, cette fois dans le nouveau quartier de Mamassoni, un quartier fortement déshérité, fait d'habitats spontanés et de villages ruraux. Elle devrait être complétée en 2015 par un dispensaire. La réunion s'est achevée par le traditionnel échange de cadeaux.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

 

Maires de Brive et Sikasso3


Maires de Brive et Sikasso7


Maires de Brive et Sikasso8