Actualités

10km de Brive : toujours plus nombreux à courir

  • Publié le 23/05/2014 à 21:17
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Courir a Brive 10km1pano


Le temps record sur les 10km de Brive ne sera pas tombé ce soir. Une fois de plus ! Mais cette 22e édition de Courir à Brive, pourtant menacée jusqu'au bout par la pluie, aura réservé une belle surprise : un record de participation avec 1607 coureurs. Un beau succès populaire.



Courir a Brive 10km2Un ciel gris, un fond d'air frais… "Un temps idéal pour courir", au dire des participants qui avaient investi l'avenue Léo-Lagrange, nouveau départ de l'épreuve. Des gouttes ont bien commencé à tomber à quelques secondes du coup d'envoi… fausse alerte. La masse compacte des 1607 participant(e)s s'est étirée en un long ruban multicolore sur cette avenue des sports. Impressionnant ! D'emblée, on s'y attendait, 9 coureurs se sont détachés, regroupés coude à coude. Kenyans, Ethiopiens et Burundais en tête, évidemment.

Courir a Brive 10km3Avec un 1er kilomètre en 2'56, le ton était donné et on pouvait encore espérer battre le record de Brive (28'30'' en 2004) sur un parcours rendu cette année plus roulant. Mais la concurrence était trop sévère dans le groupe de tête pour que l'un des prétendants prenne trop tôt le risque de s'élancer… et le rêve s'est envolé.

La bataille aura pourtant était belle jusqu'au bout. Il y avait foule tout au long du parcours, sur l'avenue de Paris, le quai Tourny comme la ceinture des boulevards. De 9, le groupe de tête est passé à 7 puis 5, égrénant au fil du temps s'est maillons faibles. Jusque sur la piste d'athlétisme où le sprint s'est fini à 3. Et c'est le Burundais Onsephore Nkunzimana qui franchira en premier la ligne d'arrivée, en 29'50''. Talonné par le légionnaire Jean-Claude Niyonizigiye et l'Éthiopien Mele Getenet.

Courir a Brive 10km4Le rayonnant vainqueur ne cachait pas sa joie. "J'ai fini deuxième en 2012 et l'an dernier j'avais dû abandonner sur blessure. J'avais été très déçu. Aujourd'hui, c'est une belle revanche. Je ne voulais pas laisser passer la victoire. Je suis très content." Chez les féminines, c'est finalement l'Ethiopienne Tigist Bikila Deme qui s'impose en 33'27. Le numéro 9 qui avait malencontreusement inversé son dossard, n'a laissé aucune chance à sa rivale kenyane, estampillé du 6, Charity Theury et s'est offert un joli cavalier seul sur les derniers 300 derniers mètres.

Il y avait donc la course en tête, à la gagne. Et derrière, autant de challenges que de participants: ceux qui voulaient jouer un chrono personnel, ceux qui suivaient un des ballons d'allure, ceux qui s'étaient lancé un défi, qui le faisaient avec leur club, leur entreprise, en famille, entre copains, par défi ou pour s'amuser comme Zouzou la mascotte du CABCL rugby. Il y avait aussi tous ceux pour qui c'est l'unique course de l'année. L'effort aura été soutenu, plus ou moins laborieux, mais tout aussi méritoire. Derrière la fatigue, les sourires. Les arrivées se sont échelonnées en un flot plus ou moins régulier. Et les derniers n'ont pas été moins applaudis que les premiers. Bien au contraire. C'est ça aussi les 10km de Brive.

Courir a Brive 10km5Infos sur le site dédié courirabrive.fr. Tous les résultats sur le site du partenaire jorganize.fr.

Sur ce sujet, vous pouvez également lire nos précédents articles:

Courir a Brive 10km6


Courir a Brive 10km7


Courir a Brive 10km8


Courir a Brive 10km9


Courir a Brive 10km10


Courir a Brive 10km11


Courir a Brive 10km12


Courir a Brive 10km14


Courir a Brive 10km15


Courir a Brive 10km16