Actualités

Un nouveau bus encore plus écologique

  • Publié le 03/07/2014 à 15:53
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Une chaine de traction inédite avec un moteur transversal


Il est entré en service aujourd'hui sur la ligne 2 qu'il desservira tout autant que la 1. Et les usagers ont tout de suite senti la différence: "Il est moins bruyant, c'est impressionnant". Il est aussi plus écologique, car aux normes Euro 6, les plus strictes en matière d'émission de polluants. Au quotidien, une qualité de transport accrue.



Inauguration du nouveau bus pendant son serviceIl aura été inauguré en début d'après-midi, pendant son service sur la ligne 2. A le voir arriver à l'arrêt de l'avenue de Paris, rien ne semblait le distinguer de ses congénères aux couleurs Libéo de l'Agglo... Si ce n'est justement un bruit de moteur étonnement plus feutré, de l'extérieur comme à l'intérieur. "Le moteur est plus petit, plus silencieux, de 2 à 3 décibels, et il y a moins de vibrations", explique à bord Rémy Foyer de la société Heuliez qui développe ce bus GX 337. "Il est équipé d'une chaîne de traction inédite composée d'un pot catalytique et d'un filtre à particules. Le moteur n'est plus transversal mais longitudinal, ce qui permet un gain de place à l'arrière", détaille-t-il au président d'Agglo Frédéric Soulier et au vice-président Robert Louradour en charge des transports. L'habitacle y a également gagné un deuxième emplacement pour fauteuil roulant.

Moins bruyant Surtout, ce dernier arrivé dans la flotte Transdev qui exploite les transports urbains pour le compte de l'Agglo, est conforme Euro 6, la plus draconienne en matière d'émissions de polluants. Elle vient de rentrer en application pour les véhicules lourds et concernera l'an prochain les véhicules légers. "L'Agglo de Brive fait partie de nos 10 premiers clients à en être équipé." Comme pour les prédécesseurs de la gamme, c'est le même additif, l'Adblue, qui est utilisé pour pulvériser les résidus nocifs de monoxyde d'azote. "Avec cette réaction chimique, il ressort de la vapeur d'eau et de l'azote."

"Ça fait beaucoup moins de bruit", constatent unanimement les passagers. "Il faut aussi changer la voirie qui est mauvaise", en profite pour souligner certains. Frédéric Soulier acquiesce: "Nous préparons pour septembre un programme de rénovation qui intègre les axes premiers comme le réseau secondaire, Brive compte 1089 km linéaires de voirie." Evoquant la rénovation de la route de Tulle: "Ce sera  un des gros projets voirie de l'Agglo ", assure-t-il avant de descendre à l'arrêt clinique des Cèdres.

chauffeurLe nouveau bus quant à lui poursuit son service. Il sera affecté aux 2 grosses lignes du réseau, la 1 et la 2. Une grande partie des véhicules du réseau ont été renouvelés en 2010 avec le nouvel exploitant. La flotte devrait être prochainement équipée, vraisemblablement en 2015, du Système d’aide à l’exploitation et à l’information voyageurs (SAEIV) qui est en cours de déploiement. Ce système permettra le suivi des véhicules depuis un poste informatique. Outre une aide à la conduite et à la sécurité, il permettra aux voyageurs de connaître l'horaire réel en scannant le QRcode de l'abribus.

"En 2013, nous avons enregistré 2,57 millions de voyageurs, c'est la première fois que nous dépassons le cap des 2 millions", se réjouit Jean-Philippe Germain, directeur de la société Transdev Brive. "Soit 4200 personnes différentes qui montent tous les jours dans nos bus, c'est plus que la population d'Ussac", compare-t-il. Une utilisation souvent lié au travail ou aux études, mais pas seulement: "Plus de 30% des voyageurs utilisent les transports pour des déplacements de confort." Un choix qui se révèle aussi très économique avec un ticket urbain à 1 euro et des abonnements annuels de 100 euros (pour les scolaires) à 240 euros. Imbattable !

Infos au 05.55.74.20.13 et sur libeo-brive.fr.

 

pano 1