Actualités

Le Carrefour des collectivités territoriales s'est ouvert ce matin

  • Publié le 03/07/2014 à 16:10
  • Par Olivier SOULIÉ


Depuis ce matin et jusqu'à demain, Brive accueille son 5e Carrefour des collectivités territoriales à l'Espace des Trois Provinces. Quelque 7.000 élus et collaborateurs d'élus du Limousin et de départements voisins (Cantal, Creuse, Dordogne, Haute-Vienne, Lot, Puy-de-Dôme) ont été conviés.

En 5 ans, le Carrefour des collectivités territoriales s'est imposé comme un incontournable dans les agendas souvent chargés des élus et de leurs collaborateurs.

Organisé par l'Association des maires de la Corrèze (présidée par Daniel Chasseing), épaulé par la SPL Brive Tourisme Agglomération pour la commercialisation et la coordination technique, ce salon (non ouvert au grand public) est avant tout un lieu de rencontres et d'échanges entre les élus, les agents et des partenaires économiques et institutionnels.

Inauguré par le préfet de la Corrèze Bruno Delsol, entouré, derrière le ruban tricolore, de nombre d'élus locaux, parmi lesquels le maire de Brive et président de l'Agglo Frédéric Soulier, le Carrefour des collectivités territoriales permet à des partenaires privés ou institutionnels de présenter leur savoir-faire.

Citons par exemple cette entreprise d'élagage qui, à l'extérieur de l'Espace des Trois Provinces, réalisait quelques démonstrations.

L'élageur a pu montrer aux élus, lors de la visite inaugurale, la précision de son outil en tranchant dans une bûche une rondelle de bois presque aussi fine qu'un disque vinyle.

Saisissant l'objet, le maire de Brive Frédéric Soulier a alors lancé, pour souligner la finesse du disque : « C'est de l'épaisseur des aides de l'Etat aux communes ! », suscitant quelques rires complices et entrainant une réaction amusante de la députée PS Sophie Dessus, se saisissant, elle, du reste (conséquent) de la bûche, elle a répliqué : « Mais non ! Les voilà les aides de l'Etat aux communes ! ».

L'échange, sympathique, a eu le mérite de faire sourire l'assemblée au-delà des divergences politiques. Au sein du salon, la querelle politique n'a pas lieu d'être. Et l'ambiance est studieuse. Chacun des 7.000 invités peut par exemple participer à l'une des 8 réunions d'information organisées sur diverses thématiques comme comprendre les marchés publics, valoriser son patrimoine, financer ses projets ou encore gérer les troubles de voisinage.

Le Carrefour des collectivités territoriales accueillera également demain deux assemblées générales : celle de la Fédération départementale des collectivités de l'eau, et celle de l'Association départementale des maires.

Ce salon est soutenu par la Ville de Brive, le Conseil général de la Corrèze, la Fédération régionale des travaux publics et le Conseil régional du Limousin.