Actualités

La divine idylle de Vanessa Paradis avec son public

  • Publié le 18/07/2014 à 22:57
  • Par Jennifer BRESSAN


Brive Festival s'est ouvert en beauté tout à l'heure avec Vanessa Paradis, HollySiz et Florent Marchet. Ambiance des grands soirs, affluence, cieux cléments, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette soirée, une très belle soirée. Et ça n'a pas manqué! Les 3.800 spectateurs s'en sont retournés visiblement satisfaits.


publicIl a fait chaud ce soir sur le sable de Brive Festival. Très chaud! Et les rayons du soleil écrasant, filtrant à travers les nuages, n'ont pas été les seuls en cause. Sur la scène, ce premier soir,  les artistes s'en sont donnés à cœur joie et le public, peut-être électrisé par la chaleur, s'est laissé porter. Il s'est surpris à s'amuser peut-être même avec plus de facilité qu'à l'accoutumée.

Il revenait à Florent Marchet d'ouvrir les festivités. Ce qu'il a fait avec toute l'incongruité qu'on lui connaît. Et si on ne savait pas, on a très vite compris. Vêtu d'une improbable veste grise à paillettes, façon boule à facettes, probablement la même qu'hier soir aux Francofolies de La Rochelle, le Berrichon a servi sa pop singulière avec fougue et conviction. Florent Marchet 1Il a partagé de drôles d'anecdotes farfelues, liant Plastic Bertrand, la place de la Guierle, le LSD et des soucoupes volantes. Des histoires à la mords-moi-le-nœud introduisant des morceaux electro cosmiques (c'est comme cela qu'on dit). Il ne faut pourtant pas s'y tromper. Le drôle, 6 albums à son actif, plusieurs remarqués, dont le premier Gargilesse et le dernier Bambi Galaxy, est souvent décrit comme un orfèvre de la chanson française. Une sorte d'extraterrestre. Comme dans un autre registre l'actrice Cécile Cassel, qui a percé dans la chanson sous le nom d'HollySiz.

Hollysiz 2Impossible de la ranger, elle non plus, parmi le commun des mortels. Mini short et maxi déhanché, la belle ne fait pas dans la dentelle. Disons même clairement qu'elle envoie du bois. Elle a livré plus d'une dizaine de titres dont le célèbre Come back to me, interprété en final au beau milieu du public, une reprise de Jimmy Somerville, Smalltown Boy, et ce titre dont elle gratifie ceux qui fréquentent les concerts: Mrs Selfish. Comprenez égoïste, un terme bien loin de la caractériser, elle qui a donné avec tant de générosité ce soir face à un public rapidement conquis.

Vanessa ParadisLe deuxième concert plié, l'inquiétude a gagné ceux qui étaient venus spécialement pour Vanessa Paradis (ils étaient nombreux). Dur dur de passer après HollySiz. Comment l'oiseau de paradis s'en est-il sorti? (Parce qu'elle s'en est sortie). Tout simplement en ne jouant pas dans le même registre. Ce n'était pourtant pas franchement gagné d'avance. Dès les premières chansons (Tu pars comme on revient, Mi amor, Il y a, Les espaces et les sentiments et Pourtant), un léger malaise s'installe, se propage. Jusqu'à ce qu'elle crève elle-même l'abcès: "Vous l'avez remarqué, ma voix, ce n'est pas tellement ça mais j'ai préféré venir vous voir quand même." Le public applaudit. L'artiste exhorte alors les spectateurs à chanter avec elle. Aussitôt dit, aussitôt fait. Dur de résister à l'idole, serrée menue dans un slim noir et un bustier coloré. Dès le titre suivant, La Seine, heureuse réminiscence de sa collaboration réussie avec M, le public reprend en chœur les paroles et la remplace quand sa voix casse comme lorsque "l'étoile" haut perchée et sortie du titre Marilyn et John n'arrive pas à passer son palais.

Vanessa ParadisDe Lenny Kravitz à Benjamin Biolay (à ses côtés ce soir sur la scène, comme il en a pris l'habitude) en passant par Gainsbourg et donc M, les 17 titres interprétés ce soir par Vanessa Paradis ont offert un vrai voyage dans le temps depuis Joe Le Taxi (1987), dépoussiéré façon reggae, jusqu'aux actuels et réussis Le Rempart ou La Chanson des vieux cons. Là où sur d'autres dates, à cause d'une voix ponctuellement fragilisée, la chanteuse était restée dans le contrôle, la retenue et donc la distance, pour assurer au mieux le concert, ici, à Brive, le stade critique étant passé, elle a comme accepté l'idée de se laisser aller, quitte à ne pas tout contrôler. Et c'est précisément cela qui a tout changé.

Demain, place à Cats on trees, Plaza Francia, Yodelice et Gaëtan Roussel. Dès 19h.

Toutes les infos  sur le site du Brive Festival.


Vanessa Paradis4


Vanessa Paradis5


Vanessa Paradis8


********************


Hollysiz 1


Hollysiz 3


Hollysiz 4


Hollysiz 5


Hollysiz 6


Hollysiz 9


***************


Florent Marchet 2


Florent Marchet 4