Actualités

La cryptographie vulgarisée au Maryland

  • Publié le 23/07/2014 à 13:40
  • Par Jennifer BRESSAN


Encore une première pour le Maryland! Demain soir, le café accueille sa première soirée Chiffrofête. Organisé par l'association Corrèze elab, l'atelier propose une initiation tout public à la cryptographie. L'occasion de mieux mesurer les risques encourus sur le net et de repartir avec des solutions simples et efficaces pour surfer, faire ses mails ou fréquenter les réseaux sociaux en toute sécurité. Jeudi, dès 19h. Entrée libre et gratuite. Infos: 05.55.17.10.78.


Qui n'a jamais été étonné, sinon contrarié, de subir l'ouverture intempestive de publicités sur le net. Des publicités étonnamment raccord avec des recherches précédemment effectuées.

Baby, patron du MarylandC'est précisément ce que pointe l'association Corrèze elab et contre quoi ces initiés veulent prémunir le grand public. "On souhaite que le réseau reste neutre, qu'il ne soit pas soumis à la surveillance des grands groupes publicitaires.", explique Guillaume Martin, trésorier de l'association créée en juillet dernier et qui met à disposition un local réunissant matériels (imprimante 3D et machine à commande numérique) et compétences pour modéliser des pièces et concevoir des prototypes.

"Il ne s'agit pas de faire peur aux gens. On veut juste s'adresser aux publics qui voudraient pouvoir bénéficier de plus de sécurité sur le net sans savoir comment s'y prendre." La soirée, qui commencera par une présentation des risques inhérents à l'utilisation du net, se poursuivra par un atelier pratique. L'occasion de repartir avec les bons outils, directement sur son ordinateur, et notamment les bases permettant de crypter ses mails pour sécuriser ses échanges.

Sans ce savoir-faire, envoyer un mail aujourd'hui, c'est comme envoyer une carte postale. Le contenu du message est potentiellement offert à tous. Crypté par contre, l'envoi prend la forme d'une lettre protégée par une enveloppe, illustre le trésorier, développeur web hier et facteur aujourd'hui. Avec cette technique, le texte est incompréhensible au tout un chacun et ne peut être déchiffré que par la personne à qui il est destiné.

"Il existe des logiciels de messagerie qui vont bien pour crypter ses mails, comme il existe des moteurs de recherche et même des nouveaux réseaux sociaux qui respectent la vie privée". Encore faut-il en avoir connaissance.

Les membres de l'association se réunissent une fois par semaine dans la salle des associations de Meyssac (local provisoire). Plus d'infos sur leur site.