Actualités

Les animations poussent aux Jardins de Colette !

  • Publié le 01/08/2014 à 14:10
  • Par Olivier SOULIÉ


Les Jardins de Colette ont joliment évolué depuis l'ouverture au public en mai 2008. Les visiteurs sont de plus en plus nombreux chaque saison à profiter des 5 hectares de végétaux, des animations et du labyrinthe géant.

En juillet et août, les Jardins de Colette reçoivent un public essentiellement familial. Et son labyrinthe géant de 5.000 m2 ne désemplit pas !

« La plupart de nos visiteurs passent par notre labyrinthe géant en forme de papillon », constate la directrice du parc floral Catherine Bezos. « Ce labyrinthe n'a aucun équivalent dans le département, et, même si l'essentiel des visiteurs déclarent venir avant tout pour les jardins, il est de plus en plus souvent cité comme l'une des raisons déterminantes de la visite. »

A l'intérieur des ailes de ce géant en osier tressé, petits et grands vont trouver 5 portes, dont 2 portes d'eau. De quoi se rafraîchir quand il fait chaud !

Des énigmes, adaptées en fonction de l'âge des enfants, sont proposées afin de pouvoir passer d'un côté à l'autre. Elles permettent de découvrir l'univers de la célèbre romancière Colette, qui a habité le château voisin de Castel-Novel entre 1911 et 1923. Le labyrinthe porte d'ailleurs le surnom de la petite Colette, surnom qu'elle a donné ensuite à sa fille : Bel-Gazou.



Catherine Bezos, directriceLes Jardins de Colette ne se résume pas à ce labyrinthe, aussi spectaculaire soit-il. Sur les 5 hectares, on trouve six grands jardins inspirés par la vie et l'oeuvre de la femme de plume. Tous portent un nom de région : Bourgogne, Franche-Comté, Bretagne, Corrèze, Provence et Ile de France. Un verger et un kiosque à musique complètent le joli tableau. Et le site ne cesse de voir sa fréquentation augmenter.

« En 2008, nous avions reçu 6.000 visiteurs. La saison dernière, nous étions à 15.000 », chiffre Catherine Bezos. « Certains visiteurs ont sans doute fait le choix de ne pas visiter le parc dès les premiers mois ou les premières années par crainte que les plantes soient un peu jeunes, mais cette augmentation s'explique aussi par la mise en place d'animations, dès 2010, comme Pâques et Halloween qui marchent très bien ».

j2

Ajoutons le bouche-à-oreille positif, les excellents avis des visiteurs internautes sur des sites de référence (comme ici sur tripadvisor), une campagne d'affichage d'ampleur ces dernières années et l'amplification du rythme des animations - « nous sommes quasiment à une par mois désormais » - et le succès était quasiment inéluctable.

« Les activités scolaires plaisent aussi énormément aux enfants et aux équipes pédagogiques, qui font parfois plus d'une heure trente de route, en provenance des départements voisins, pour venir aux Jardins de Colette », développe la directrice.

« Beaucoup de ces visites se font sur une journée, avec des activités pédagogiques le matin comme une découverte sensorielle, un atelier « petits jardiniers » ou une activité Land Art très prisée, puis un pique-nique le midi et le labyrinthe géant l'après-midi. Il n'est pas rare de revoir des enfants qui ont participé à ces ateliers venir ensuite avec leurs parents ! ».

L'équipe des Jardins, constituée de 10 personnes (5 jardiniers, 5 personnes en charge de l'accueil, des visites guidées et de la boutique), ne s'endort pas sur ses lauriers : « Nous n'avons pas encore exploité tout le potentiel du parc floral. Nous menons une réflexion sur le développement de la boutique et du salon de thé, mais aussi sur un projet « classe verte » et sur de nouvelles animations ».

En attendant l'annonce de nouvelles perspectives, les Jardins de Colette vont proposer, jusqu'à la fin de la saison prévue début novembre, des animations originales et conviviales. Citons une nocturne mercredi 6 août à partir de 20h, avec au programme un pique-nique (apporté par les visiteurs) en musique, suivi d'une visite théâtralisée (ou libre) des jardins à la lueur de 400 bougies et d'un concert ethnique pop du groupe Ua Tea. Même programme mercredi 13 août, avec un concert jazz de Lina And.

En août, le parc floral est ouvert en continu de 10h à 19h. Le prix d’entrée est de 6 euros pour les adultes, 3 euros pour les enfants de moins de 12 ans et gratuit pour les moins de 6 ans. Il donne accès aux jardins mais aussi au labyrinthe. Pour les nocturnes des 6 et 13 août, les tarifs sont portés à 7,50 euros, 4 euros et 1 euro.