Actualités

Musée Michelet: une collection majeure

  • Publié le 27/08/2014 à 07:49
  • Par Patrick MENEYROL
musee michelet

Le Centre Edmond Michelet expose en ce moment des affiches concernant la libération. Au-delà de cette exposition, nous avons choisi de nous intéresser à la collection du musée, plusieurs centaines d'affiches de propagande, qui en font l'une des plus riches collections publiques de France.

meuble affichesAvec 450 documents, soigneusement rangés et classés, le Centre Edmond Michelet abrite l'une des 3 plus importantes collections publiques d'affiches concernant la seconde guerre mondiale, avec le mémorial de Caen et le musée d'histoire contemporaine de Paris. Cette collection est née au début des années 80 avec un don important à l'époque, une cinquantaine d'affiches, d'un collectionneur privé du pays de Brive, François Teillac. Elle s'est agrandie ensuite avec l'achat par la Ville d'un fond appartenant à un autre grand collectionneur au début des années 2000. salleCes 2 opérations ont permis de constituer une base solide, nourrie au fil des ans par quelques dons mais surtout par des achats ponctuels, essentiellement lors de ventes aux enchères.

L'essentiel de la collection est composée d'affiches de propagande qui datent pour la majorité de la seconde guerre mondiale, entre 1940 et 1944. Elles couvrent la plupart des thématiques de l'époque et elles sont toutes en langue française, y compris celles qui émanent des troupes d'occupation allemandes ou des alliés, Américains et Britanniques, au moment de la libération. Une partie de la collection, comme celle exposée en ce moment, concerne des affiches de 1944/1945, à savoir la libération de la France et la renaissance de la République. objetsIl n'y a pas d'affiches de la résistance, et cela pour une raison toute simple: ces dernières sont pratiquement inexistantes et ont été détruites au fur et à mesure. En revanche, il existe des tracts ou des proclamations, affichés sur les murs, dont certains ont pu être sauvés et dont le Centre Michelet conserve une soixantaine d'exemplaires.

Cette collection ne se résume cependant pas aux affiches, même si elles en constituent la plus grande partie. salle On trouve aussi des objets. Ceux qui tournent autour de la personnalité d'Edmond Michelet bien sur, mais aussi des objets du quotidien des Français pendant la guerre, d'autres concernent la résistance locale, et enfin une part non négligeable intéresse ce qui touche à la déportation. Il ne faut pas oublier en effet que le musée Michelet est celui de la résistance et de la déportation.

La mise en valeur de cette collection est un souci permanent du Centre Michelet, et cela malgré un espace d'exposition relativement petit. Une réflexion est en cours, au musée et à la mairie, pour examiner, justement, les meilleurs moyens de permettre à ce fond d'affiches de trouver davantage d'espace pour inviter un public plus important à s'intéresser à sa richesse. Un projet architectural est à l'étude. En attendant, le centre peut bénéficier de salles d'exposition potentielles au musée Labenche ou au Garage, dans le cadre d'une collaboration inter-services.