Actualités

A l'heure de la traite

  • Publié le 30/08/2014 à 10:05
  • Par Patrick MENEYROL
intro festival elevage

C'est parti pour l'édition 2014 du festival de l'élevage et de la table gourmande. Il y avait déjà ce matin un public nombreux dans les allées pour admirer les animaux ou pour découvrir et acheter les produits gourmands du terroir corrézien. Plus de 700 animaux sont présents. Les stars, ce sont bien sur la vache limousine et son veau. Une race qui côtoie de plus en plus dans les élevages sa "cousine" Primholstein. Nous ne parlons plus ici de viande, mais de lait. Une production mineure en Corrèze mais dignement représentée durant ce week-end à Brive.

vachesElles sont une quarantaine, gentiment alignées les unes à côté des autres. Les Primholstein sont reconnaissables entre toutes à leur robe noire et blanche, à leur aspect un peu maigre, surtout comparé aux Limousines ou aux Salers, et surtout à la taille de leur pis. Elles aussi auront leur concours lors du festival, cet après-midi. En moyenne, ces vaches laitières donnent 30 litres de lait par jour, les plus productives pouvant aller jusqu'à 50. stand1En Corrèze, les élevages se situent essentiellement dans un croissant aux limites du département avec le Lot, le Cantal et le Puy de Dôme. Une filière laitière corrézienne qui regroupe environ 200 producteurs avec 9000 vaches.

Cette filière, elle veut se faire connaitre. Sur le festival, un stand des produits laitiers s'en charge, avec des animations prévues tout le week-end. degustation de laitIl est proposé à chacun de s'essayer à la traite d'une vache. Une fausse bien entendu, mais qui donne tout de même du lait! La trayeuse électrique est à disposition et vous êtes invité à découvrir les gestes que font 2 fois par jour les éleveurs pour récolter le lait.

Juste à côté, ce sont les vraies vaches qui, ce soir, à partir de 17h30, seront traites. Ce week-end, une vingtaine de laitières sont présentes sur la Guierle. Et elles vont bien sur avoir besoin d'être traites. La traite, c'est tout un art pourrait-on dire. Cela devrait durer plus d'une heure. trace de laitLà, ce sont les éleveurs qui s'en occuperont mais, pour les plus intéressés, ils se feront un plaisir de les laisser essayer. Avis aux amateurs! Par ailleurs, vous pourrez également goûter ce lait, tout juste sorti de la vache. Une chaude saveur oubliée.