Actualités

Conseil municipal : l'opposition a quitté la salle

  • Publié le 19/12/2014 à 10:17
  • Par Olivier SOULIÉ
L'événement est rare : hier soir, les 8 élus d'opposition ont quitté la salle du conseil municipal après 3 heures de débat, suite à des propos du maire Frédéric Soulier jugés « méprisants » par Philippe Nauche tandis que le premier magistrat parlait, lui, de « propos mal compris ».

Hier soir, les débats furent agités sur une délibération présentée aux élus du conseil municipal évoquant le personnel, entraînant le départ de l'opposition municipale. Un départ non pas lié au fond du débat mais à la forme, Philippe Nauche dénonçant des propos jugés « extrêmement méprisants » pour ses colistiers.

Le maire Frédéric Soulier, suite aux attaques du leader de l'opposition qui avait notamment parlé de « chasse aux sorcières » vis-à-vis du personnel municipal, a estimé que de tels propos étaient « pathétiques, parce que ce n'est pas à niveau », jugeant également que le député faisait « un numéro de circonstance » qu'il ferait mieux de « laisser faire à d’autres ».

Ce sont ces derniers mots qui ont entraîné l'incident, les colistiers de Philippe Nauche les ayant pris personnellement, notamment Martine Contie et Patricia Bordas qui s'étaient déjà exprimées avant l'incident.

Alors que Philippe Nauche souhaitait simplement que les mots du maire soient retirés du compte rendu du conseil municipal, Patricia Bordas a exigé des excuses. Tandis que Frédéric Soulier commençait à expliquer que ses mots avaient été « mal compris » et ne visaient "ni Patricia Bordas, ni Martine Contie, ni personne d'autre", l'opposition a finalement décidé de partir, exception faite de Jean-Claude Deschamps, ancien colistier de Philippe Nauche.

Il est possible de visionner l'incident sur la vidéo du conseil municipal avec les propos de Frédéric Soulier à partir de 2h48min et la réponse de l'opposition précédant la sortie à partir de 2h59min.