Actualités

Une belle soirée disco à Brive plage

  • Publié le 01/08/2009 à 02:27
  • Par Olivier SOULIÉ
Boney MGrosse affluence ce vendredi soir pour le premier des grands concerts de Brive plage Festiv'all, la soirée disco. Sur scène, les Gibson brothers, Plastic Bertrand et Boney M ont fait le show. Il est 21h. Big Dan distille son blues aux gens attablés en terrasse lors d'un apéro-concert. Alors que la restauration de la plage est prise d'assaut, "Jumpin' Jack Flash" résonne dans les enceintes. On est alors bien loin du disco. Pourtant, l'esprit boules à facettes finira par submerger la plage tel un tsunami de musique.

Alors que 22h approche, trois hommes arrivent sur scène face à un public déjà chauffé à blanc. Les Gibson brothers sont sur scène. Ceux qui s'attendaient à une prestation sans grand intérêt en seront pour leurs frais.

Les Gibson brothers ont été à la hauteur. Sans doute même ont-ils dépassé, dans l'énergie fournie et la qualité de la prestation, leurs camarades de concert.

Gibson brothers

Leur succès "Cuba" fera évidemment un tabac, mais d'autres titres moins connus récolteront eux aussi de belles ovations. On retiendra aussi la qualité du batteur, auteur d'un solo à couper le souffle.

Plastic BertrandPuis Plastic Bertrand a déboulé sur scène. Après une chanson extraite de son dernier album, il interprètera quelques tubes comme "Sentimentale-moi", "Tout petit la planète", "Bambino", reprise déjantée du célèbre tube de Dalida, et évidemment "ça plane pour moi". Personnage touchant, Plastic Bertrand remerciera souvent le public briviste pour ses applaudissements.

Enfin, pour conclure la soirée disco, Boney M et son leader Bobby Farrel ont mis le feu à la plage. Doté d'une incroyable chevelure et d'un torse toujours aussi fourni, l'interprète de tubes comme "Rasputine", "the rivers of Babylone" ou "Daddy Cool" fera, comme l'avaient fait avant les Gibson brothers, monter sur scène quelques spectateurs ravis. Hommage sera rendu à Bob Marley à travers une reprise étonnante de "No woman no cry". Puis, presque sur la pointe des pieds, le groupe s'éclipsera sur la gauche de la scène, laissant aux spectateurs des images de pattes d'éléphant et de boules à facettes.

Quelques tubes de Boney M seront encore crachés dans les airs par les enceintes avant que la soirée ne se termine dans un esprit festif et détendu du côté du bar.



Plastic Bertrand



Boney M













Dans le public, des personnes habillés façon seventies