Actualités

La CAB soutien et encourage l’économie

  • Publié le 13/02/2009 à 16:02
  • Par Jean René LAVERGNE
[caption id="attachment_1204" align="alignleft" width="450" caption="La CAB souhaite encourager et soutenir l'économie"]La CAB souhaite encourager et soutenir l'économie[/caption]

Les élus  de la Communauté d'agglomération de Brive (CAB) se sont réunis en  séance plénière le jeudi 12 février. Parmi les nombreux dossiers, les orientations budgétaires pour 2009.

La suppression de la taxe professionnelle l'année prochaine laisse planer un doute sur les recettes de  2010, mais le budget de cette année  est marqué par une enveloppe de 11 millions d'euros pour le soutien et le développement économique.Les débats n’ont pas été enflammés lors de cette réunion, mieux encore, tous les dossiers ont été votés à l’unanimité. Sur les orientations budgétaires qui ne donnaient pas lieu à un vote, les discussions ont tourné court. L’ombre de la suppression programmée de la taxe professionnelle à l’horizon 2010 a plané immanquablement. Pour l’instant, c’est encore le grand flou qui entoure cette mesure. Le président de la CAB, Philippe Nauche, aborde le sujet en mettant en avant bien des interrogations :

« Pour 2009, nous savons à peu près où nous allons. En revanche, pour 2010, nous sommes dans l’expectative. Si la taxe professionnelle est supprimée comment sera alors remplacée cette ressource? ». Et cette ressource pèse sur le budget de la CAB. Pour le prochain budget, l’enveloppe de la taxe professionnelle sera de 26 millions d’euros soit la moitié du budget de fonctionnement qui est proche de 54 millions.

Un projet de budget 2009 qui s’inscrit dans une double volonté selon le Président de la CAB : « Ce budget est marqué par la maîtrise des dépenses de gestion et par un soutien affirmé à l’économie et à l’aménagement du territoire de la CAB ».

Présence sur tous les fronts


Dans le secteur de l’économie, la communauté d’agglomération sera présente sur tous les fronts. Ce seront 11 millions d'euros qui seront consacrés au soutien à l'économie. Les interventions seront diverses :




  • Créations de zones d’activités à Allassac, à Mansac, Malemort et sur le site de Brive Laroche.

  • Au programme encore la constitution de réserves foncières pour un montant de 5 millions d’euros répartis sur six ans. Une enveloppe de 200.000 euros sera affectée dès cette année pour lancer ce programme de réserves foncières


Parmi les autres programmes qui tendent d’une façon ou d’une autre à enrichir ou à développer ce vaste territoire de la CAB, on retiendra encore l’acquisition du site de l’ancien abattoir, et un crédit d’études pour la reconversion du site de Smurfit à Dampniat.


Des investissements ciblés pour dynamiser l’économie, créer des richesses. Une façon aussi de générer de l’emploi dans une période économique fragilisée par la crise.



Ces orientations pour 2009 seront confirmées par le vote du budget qui interviendra dans les prochaines semaines.