Actualités

Reconversion de la caserne Brune: la concertation comme fil rouge

  • Publié le 14/01/2015 à 09:25
  • Par Patrick MENEYROL
Reunion publique quartier Brune 1pano

L'association pour la reconversion de la caserne Brune tenait hier soir son assemblée générale. Créée en 2006, apolitique et ouverte à tous, elle regroupe des riverains et souhaite être une force de proposition dans l'élaboration du projet de transformation de ces 6 hectares situés à 2 pas du centre-ville. Une volonté de concertation partagée et même mise en avant par Frédéric Soulier qui assistait à la réunion. L'occasion pour le maire de faire un point sur ce dossier

Reunion publique quartier Brune3"Ce projet est une chance historique, une opportunité sur le plan urbain, sur celui de l'attractivité de Brive et pour la vie de la cité pour les 20 ou 30 années à venir." Frédéric Soulier voit en effet dans l'aménagement de ces 6 hectares l'occasion de faire naître un nouveau quartier, un nouveau poumon dans la cité gaillarde. Un dossier qui, selon le maire, "mérite beaucoup d'attention et un peu moins de communication" en précisant qu'il avait trouvé dans les cartons "peu de concret".Reunion publique quartier Brune2

Le souci majeur affiché est "de ne pas faire n'importe quoi, n'importe comment". Pour cela, le maire souhaite prendre le temps de la réflexion et de l'analyse. Il s'agit, pour lui, "de ne pas faire du site de Brune une sorte de melting pot de tout ce qu'on ne peut pas mettre ailleurs" et donc d'avoir une lecture précise des besoins, qu'il s'agisse d'équipements collectifs, de voirie, de commerces, de flux de circulation ou encore de stationnement. Reunion publique quartier Brune8Le projet doit être pensé dans sa globalité et le maire souhaite que l'association pour la reconversion de la caserne Brune y participe dans une totale concertation, "car elle regroupe des gens qui vivent ce quartier au quotidien".

Concertation et réflexion également sur ce qu'il conviendra de faire des bâtiments de la caserne. Faut il les garder? Les déconstruire? Les transformer? Des pistes de travail semblent émerger. Reunion publique quartier Brune4Les bâtiments latéraux devraient être démolis car leurs possibilités de réaménagement sont faibles et couteraient très cher. Quant au grand bâtiment central, il pourrait soit être transformé en hôtel 4 étoiles, soit en parking aérien, parking qui s'adosserait, pour témoigner de ce qu'était le lieu, à la façade du bâtiment de commandement. L'hôtel serait alors construit à coté. Rien n'est arrêté. Tout doit être réfléchi, mûri.

Il en est de même pour l'idée d'implanter un centre des congrès. Frédéric Soulier n'est pas contre bien au contraire puisqu'il est de ceux qui estiment que Brive à une place à prendre dans l'accueil de congrès de taille moyenne (de 300 à 500 participants). "Mais est-il judicieux pour cela de construire un nouvel équipement?" La question est posée quand on sait que la Chambre de commerce possède déjà un espace congrès qui, après agrandissement et aménagement, Reunion publique quartier Brune5pourrait jouer ce rôle pour un coût financier bien inférieur.

On le voit, ce dossier nécessitera encore beaucoup de travail et de réflexion, en concertation avec les riverains, même si des éléments plus concrets devraient être annoncés d'ici l'été prochain.