Actualités

Que seront les rythmes scolaires à la rentrée 2015 ?

  • Publié le 14/01/2015 à 10:08
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Le conseil consultatif de la vis scolaire en séance plénière

Hier soir, le conseil consultatif de la vie scolaire a tenu sa deuxième assemblée plénière. Parmi l'ordre du jour, un sujet qui divise toujours parents comme enseignants : les rythmes scolaires. Deux propositions d'harmonisation sont étudiées pour la rentrée 2015.



Le conseil consultatif de la vis scolaire présidé par le maire adjoint Valérie Taurisson

La question avait été abordée en novembre dernier, dès la première séance plénière du conseil consultatif de la vie scolaire. Sous l'égide de Valérie Taurisson, maire-adjointe chargée de l'enseignement, cet organe rassemble sur la base du volontariat directeurs d'école, représentants de parents d'élèves et conseillers municipaux. Nombre de parents, rejoints en cela par des enseignants, jugent "les rythmes scolaires compliqués", notamment du fait "d'horaires différents d'un jour sur l'autre, d'une école à l'autre, d'un cycle à un autre", une situation d'autant plus difficile à gérer "lorsqu'on a un enfant en maternel et l'autre en primaire".

Deux groupes de travail, plus restreints, ont donc été mis en place, l'un pour le maternel, l'autre pour le primaire, afin de faire émerger des pistes de réflexion, ce qui a permis à la Ville de proposer deux possibilités, dans la mesure de sa marge financière:

  • l'une consisterait à harmoniser complètement les horaires de l'école élémentaire avec ceux des maternelles, avec une fin de classe le matin à 11h30 et l’après-midi à 16h, mais ce qui aurait pour conséquence de supprimer tout atelier périscolaire,

  • l'autre serait d'opter pour une harmonisation partielle de l'élémentaire sur le maternel en maintenant toutefois des activités périscolaires avec un seul atelier hebdomadaire d'1 heure 15 et les autres jours une fin de classe à 16h, en gardant une sortie à 11h45 sur les matinées.


La concertation va se poursuivre au sein des parents d'élèves par le biais de leurs représentants pour la prochaine séance plénière qui doit se tenir après les vacances de février. Le temps est compté. Les nouveaux horaires doivent être en effet validés par les conseils d'école pour être ensuite proposés avant la fin mars au DASEN (Directeur académique des services de l'éducation nationale). Au final, c'est à lui qu'il reviendra de trancher.

Le conseil consultatif de la vis scolaire en séance plénière