Actualités

Beaucoup de monde, de plantes et de soleil au troc de dimanche

  • Publié le 07/04/2015 à 07:33
  • Par Jennifer BRESSAN
Troc des plantes1 pano

Le troc des plantes, qui s'est déroulé dimanche 5 avril, a été cette fois encore l'occasion d'échanger plantes, conseils et bonne humeur dans le potager de la place Winston Churchill.

Troc des plantes3Valérie est arrivée de Cosnac et repartie les bras chargés de plantes. Cette habituée de la manifestation et passionnée de jardinage a échangé des lychnis et de la prêle contre des hémérocalles, un arbre de jade, des violettes blanches qui font sa fierté et surtout des primevères: "Il n'y a que dans les jardins de nos grands-mères que l'on en trouve des comme ça", se réjouit-elle.

"Il y a eu beaucoup de monde et dès 9h30", expliquait Karine Burg qui chapeaute l'événement pour la Ville. Le soleil de cette matinée y est pour beaucoup. La convivialité du troc qui, d'une année sur l'autre, a pris ses habitudes dans les agendas de beaucoup a fait le reste. "On a dû rajouter des tables et c'est encore plein!"

Troc des plantes5Beaucoup d'habitués étaient en effet présents dimanche matin. Il y a Marie de Dampniat. Le troc de ses figuiers et géraniums perpétuels lui a valu de recevoir des dahlias orange: "C'est sympa, on échange, on mélange, on conseille." Effectivement, à deux pas de là, un autre habitué a improvisé un atelier greffe. Et le passionné de détailler les différentes techniques devant un auditoire attentif et grossissant: la greffe en fente, à l'anglaise, et, mieux encore, à l'anglaise compliqué obtenu à partir de greffons taillés en biseaux et emboîtés grâce à des fentes, a convaincu.

Troc des plantes4Une dame venant de recevoir des tillandsias l'est moins. Elle ne connaît pas cette espèce et ne semble pas très emballée par son aspect. "J'aurais dû amener une photo de cette plante lorsqu'elle est en fleur", tente la donneuse. L'hésitante s'est laissée convaincre finalement! De même que ce participant qui, après avoir écouté le récit d'une dame à l'accent slave, s'est laissé tenté par cette plante venue de Hong Kong. Quésaco ? On ne sait pas trop. C'est la surprise et le privilège de ce troc où on n'a rien à perdre, tout a gagné.

Troc des plantes2