Actualités

Une grande fête sportive entre Tulle et Brive

  • Publié le 13/04/2015 à 10:08
  • Par Marie Christine MALSOUTE
La bataille au sein du Trail tour national

La Tulle Brive nature qui avait lieu ce dimanche 12 avril a battu un nouveau record d'affluence avec 4215 participant(e)s. Les plus nombreux comme d'habitude étaient les marcheurs. Bien servie par un soleil radieux, cette 5 édition qui s'était étoffée de deux nouveaux parcours a vu la belle victoire d'Olivier Capelli en marche sportive chronométrée et de Emmanuel David aux 43km du Trail Tour national 2015. Tous les résultats sur le site jorganize.fr.



 

depart tulle. Photo Serge AyalaLes organisateurs espéraient dépasser les 3522 participants de 2014, rêvant même d'atteindre les 4000. C'est fait. Mais le record ne fait pas tout, comme l'a rappelé Farid Hamida qui chapeautait la partie course: "L'essentiel est que personne ne se perde et que tout le monde arrive à bon port". Malgré certains débalisages de quelque rabat-joie, la fête était donc bien au rendez-vous entre les deux villes. Quelque 500 bénévoles y veillaient.

La première victoire de la journée est revenue à Olivier Capelli, en marche sportive chronométrée, 13km en 1h47'07". Le double champion du monde qui revient pourtant d'une opération des ligaments croisés, a creusé un énorme écart: 18 minutes le séparent du suivant.

podium marche sportive et 13km"Ce n'était pas une promenade. Même si je gagne, je ne suis pas très satisfait de mes sensations et de voir tout ce que j'ai pu perdre. Je manquais de jambes, de souffle. La reprise est très dure." Malgré la vitesse, l'Agenais qui détient également 3 records du monde sur route, a eu le temps d'apprécier les paysages: "Magnifiques. Il y a de beaux sous bois. Le parcours est varié."

La première féminine de l'épreuve a franchi troisième l'arche sur la plaine des jeux des Boriottes. Belle performance pour Marie-France Rabas, une locale de l'Entente Brive Tulle Athlé qui s'essayait pour la première fois à l'exercice en pleine nature. "En m'étant trompée", précise-t-elle. "J'ai dû faire 2km de plus." En fait, nulle erreur de sa part, c'est l'une des victimes d'un débalisage intempestif. "J'ai découvert des chemins que je ne connaissais. C'était de bon niveau. Ça crapahute bien."

tnb bois 5Allure plus rapide pour les coureurs du 13km. Grégory Haugel a remporté le trail en 1h07'24'' talonné par Yann Simoneau. Mais l'épreuve phare était le trail de 43km, inscrit au TTN (Trail Tour national). Le parcours ajouté cette année a drainé les meilleurs nationaux. Le vainqueur du jour est Emmanuel David en 3h04'28'' suivi à moins de 3 secondes par Fabien Chartoire qui, lui, conforte ainsi son avance au classement du TTN: "On est parti super vite, d'enfer".

pano podium masculin TTN

Leur principal concurrent Yohan Stuck, ralenti par des crampes, devra se satisfaire de la troisième place... 2 minutes plus tard. Pas rancunier pour le parcours: "Ça demandait de la vitesse, de la relance. Le parcours n'était pas facile. Tout ce que j'aime. C'est une course où je ne manquerais pas de revenir." Les organisateurs ne peuvent rêver meilleure promotion.

tbn coiroux 2"Le TTN a haussé le cahier des charges. La meilleure vitrine ce sont les athlètes qui trouvent que le parcours est super", reconnait Farid Hamida. "C'est la cinquième édition et chaque fois on a franchi un palier. C'est très rare de proposer 5 disciplines sur la même journée. Il faut maintenant nous poser pour analyser la suite."

Le premier régional, le Tulliste Régis Codillon, se classe 9e. Très satisfait d'en finir: "Le plateau était très relevé. C'est une épreuve qui se mérite." Heureux aussi de voir "un gros marathon dans la région". "La Tulle Brive fait son bonhomme de chemin." Le trophée de la première féminine revient à Badia El Hariri, déjà lauréate l'an dernier sur 32km. "C'est aussi beau que l'an dernier, mais plus long. Et dur physiquement. Mais j'ai progressé: je ne perds plus de temps dans les descentes."

Moins heureux le Briviste Thierry Breuil qui termine 2e du 25km derrière David Gosse (2h01'). La bataille aura été sévère. "Quand on vieillit, on ne devient pas forcément plus sage." Les coureurs se sont équitablement répartis sur les trois distances. Ils et elles auront été 1133 sur toutes les épreuves chronométrées. VTTistes et cyclistes sont arrivés par petits groupes, parallèlement à un flux ininterrompu de marcheurs aux tenues multicolores. Tous, une fois la ligne franchie, allant aussitôt se procurer le tee-shirt collector de la TBN. Et la plaine des jeux s'est couverte de bleu.

pano podium feminin marcheurs et coureurs

arrivee a st fortunade

la premiere feminine et le premier veteran

pano lac coiroux 3

pano tbn 1

pano tbn bois 2

tbn bois 1

tbn bois2

tbn champ de dos

tbn lac coiroux1

tbn traversee champs

tnb pecheur coureur

traversee st fortunade escalier

velo