Actualités

Le maire de Sikasso en visite

  • Publié le 15/04/2015 à 13:09
  • Par Patrick MENEYROL
Les deux maires Sikasso et Brive1 pano

Ambiance chaleureuse et bon enfant en fin de matinée à l'Hôtel de Ville. Frédéric Soulier recevait son homologue de Sikasso. Les 2 villes sont jumelées depuis 1982, et une association briviste travaille depuis des années à assister cette ville malienne dans son développement, notamment sur l'aspect sanitaire.

Les deux maires Sikasso et Brive2C'est accompagné du directeur de l'hôpital de Sikasso que Mamadou Tangara, le maire, a choisi d'effectuer cette visite de 2 jours à Brive. Il faut dire que la collaboration entre les 2 villes, et le travail de l'association Brive - Sikasso, est en grande partie tourné sur l'implantation de structures médicales dans cette ville de 300 000 habitants. Dispensaires, maternités, beaucoup de choses ont été faites pour permettre à ces populations très modestes d'avoir accès aux soins les plus élémentaires.

Ce matin, dans le bureau de Frédéric Soulier, l'essentiel des conversations s'est porté sur ce sujet, avec un constat fait par les responsables de l'association Brive - Sikasso. Selon eux, "une page se tourne et après le volet équipements, il va falloir s'intéresser maintenant à l'aspect fonctionnement et gestion". pano-hopital-sikassoUn exemple a été donné par le docteur Camara, le directeur de l'hôpital de cette grande ville malienne, celui de la maintenance. "Nous avons de bonnes machines bio-médicales, mais malheureusement, si elles tombent en panne, nous n'avons aucun technicien qualifié pour les réparer. Il n'y a qu'une équipe, pour tout le Mali, et nous devons attendre des semaines avant qu'elle puisse venir à Sikasso".

Cette question, comme bien d'autres, la délégation malienne en discute cet après-midi au centre hospitalier de Brive où une réunion technique se déroule sur ce thème de la logistique et de la maintenance bio-médicale. L'occasion d'évoquer également les partenariats de formation des personnels de santé qui permettent, comme c'est le cas en ce moment avec le docteur Maïga, chirurgien viscéral, à des médecins ou des infirmiers maliens, de venir se perfectionner à l'hôpital de Brive. intro arbre a palabreDes stages qui pourraient à l'avenir prendre la forme inverse, à savoir l'envoi au Mali de formateurs, afin de toucher plus de monde.

Cette thématique médicale continuera demain matin avec une visite des services pédiatrie, gynécologie, et du laboratoire du centre hospitalier, et vendredi avec une réunion à l'Institut de formation des soins infirmiers. Mamadou Tangara assistera ensuite à l'assemblée générale de l'association Brive - Sikasso avant de repartir, samedi, vers le Mali.