Actualités

Les 24 heures de Brive seront nationales en 2016

  • Publié le 20/04/2015 à 08:38
  • Par Marie Christine MALSOUTE
24heures 2014

L'an prochain, les 5 et 6 mai, les 24 heures de Brive accueilleront les championnats de France de la discipline. Bernard Continsouzas, le président du PBAC organisateur, vient d'en recevoir confirmation. Et comme, en 2016, il n'y aura pas de Mondiaux, l'épreuve a toutes les chances d'attirer l'élite. Avec une ultime répétition ces 14 et 15 mai prochain avec l'édition 2015.

 

le presidentC'est une très bonne nouvelle pour le Pays de Brive athlétique club qui n'avait pas accueilli de compétition "à enjeu" depuis les Mondiaux de 2010. "En 2012 et 2013, nous étions dans l'expectative avec les travaux dans la salle Brassens. L'an dernier, nous avons testé la nouvelle installation et nous nous sommes aussitôt portés candidats." Le club qui n'en est pas à sa première expérience, n'aura donc pas eu à attendre très longtemps pour décrocher les championnats de France. "En 2016, il n'y aura pas de Mondiaux, ils ne sont organisés désormais qu'une année sur deux, et nous devrions avoir les meilleurs nationaux et peut- être aussi des étrangers."

24h dans les jardinsSans attendre, le PBAC vous donne rendez-vous dans quelques semaines, les 14 et 15 mai, pour l'édition 2015 qui aura tous les airs d'un ultime test grandeur nature. Départ le jeudi à 10h salle Brassens, pour tourner en boucle jour et nuit.

Ils et elles devront lutter contre la fatigue, les douleurs, restreignant le repos au minimum afin d'engranger le maximum de kilomètres. Ne pas se laisser atteindre par les tours successifs, passer le cap fatidique, entre 3 et 5h du matin, les heures les plus terribles. Ça parait fou et pourtant, cette année encore, les concurrents devraient être entre 100 et 120 à courir l'épreuve sur le parc de la Guierle. A 10h le vendredi, au top final, il leur faudra stopper net sur place, chancelant d'une brusque immobilité, pour que soit relevé le pointage définitif.

"Il faut que le public vienne aussi nombreux que l'an dernier pour soutenir les coureurs tout au long de ces 24 heures", espère Bernard Continsouzas. Une épreuve qui suscite autant l'étonnement qu'elle force une certaine admiration. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la manifestation: 24h-brive.fr.

pano 24h de nuit