Actualités

Sécheresse : rappel des mesures de restrictions

  • Publié le 06/08/2015 à 13:07
  • Par Marie Christine MALSOUTE




Correze basse

Les pluies de ces derniers jours n'ont évidemment pas inversé la situation et face à la sécheresse qui persiste, la préfecture maintient les restrictions valables pour l'ensemble du département. Pas inutile de les rappeler.






"Depuis le 1er mai, le département n’a reçu que la moitié de la pluviométrie habituelle. Les pluies des derniers jours n’inversent pas la tendance mais ont néanmoins contribué à un ralentissement voire une stabilisation provisoire de la situation sur certains secteurs", constate la préfecture. "Les débits des cours d’eau restent très bas malgré les faibles pluies des derniers jours, à l’exception de la Dordogne et de la Vézère, qui sont alimentées par des barrages. La situation de l'alimentation en eau potable reste maîtrisée, malgré certaines situations ponctuelles ayant nécessité la mise en service de solutions de secours.

Les restrictions déjà prises sont donc maintenues sur l’ensemble du département. A savoir, de façon générale, il est interdit:

  • d'arroser pelouses, jardins et autres espaces verts entre 8 h à 20 h,

  • de remplir les piscines privées (hors remise à niveau) y compris les piscines gonflables ou démontables,

  • de laver les véhicules hors des stations de lavage professionnelles (sauf évidemment les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité),

  • de laver voies publiques et trottoirs (sauf pour motif de sécurité),

  • de pêcher sur l’ensemble des cours d’eau classés en 1ère catégorie, seule la pêche des écrevisses américaines (espèces nuisibles) est autorisée au moyen de balances,

  • de vidanger ou écluser les étangs, comme pour les propriétaires et utilisateurs d’ouvrage de régulation ou de stockage de provoquer des variations de niveaux et débits à l'aval,

  • de pratiquer des randonnées pédestres aquatiques et de circuler en véhicules sur l’ensemble des cours d’eau classés en 1ère catégorie (sauf passage à gué), des activités trop perturbatrices pour la faune piscicole déjà fragilisée.


Ces mesures sont en vigueur jusqu’au 15 septembre 2015 et pourront être levées ou renforcées en fonction de l’évolution des conditions climatiques. Certaines communes confrontées à une situation plus sensible ont également pris des restrictions complémentaires comme l'interdiction permanente d'arroser. D'autres pourraient le faire. Donc renseignez-vous.

Concernant la prévention des incendies, sont également interdits:

  • le brûlage des végétaux,

  • les travaux générateurs de risque feu sauf les moissons,

  • les feux de camp,

  • les barbecues en dehors des enclos d’habitations régulièrement entretenus.


Les feux d'artifice ont été de nouveau autorisés, sous certaines conditions (disposer d'un point d'eau, ne pas être à proximité d'un lieu boisé, pas de vent fort...). Le préfet réévaluera la situation chaque lundi afin d’apprécier s’il y a lieu de rétablir l’interdiction générale.