Actualités

Festival de l'élevage: la grande ferme de Brive les 29 et 30 août

  • Publié le 21/08/2015 à 12:48
  • Par Patrick MENEYROL
festival elevage 1pano

Le festival de l’élevage de Brive est la vitrine du savoir-faire de nos éleveurs et de nos terroirs. Il aura lieu les 29 et 30 août. C’est le plus grand rendez-vous du monde agricole en France après le salon de Paris, 500 éleveurs, avec, cette année, un bon nombre de nouveautés pour en faire un moment où professionnalisme, traditions, qualité et convivialité se mêlent pour le plus grand plaisir des visiteurs, de plus en plus nombreux chaque année. Frédéric Soulier présentait ce matin à la presse cette 41e édition en compagnie de Jean-Luc Souquières, chargé des affaires agricoles, foires et marchés et de Sébastien Soulié, représentant la chambre d'agriculture, partenaire depuis toujours du festival.

festival elevage 10Pour le maire de Brive, l'année 2015 est l'année des changements pour le festival de l'élevage. Le premier d'entre eux, c'est qu'il se déroulera sur 3 jours au cœur de Brive. La traditionnelle vente de veaux de lait élevés sous la mère aura en effet lieu le lundi matin, à la Guierle, et non au Teinchurier comme habituellement.
De plus, le festival sera cette année véritablement inauguré par le maire le samedi matin, l’occasion de remercier les commerçants du marché qui laissent leurs places durant le week-end. Il y aura une nocturne le samedi soir, jusqu’à 22 heures avec restauration, saveurs gourmandes et spectacles équestres. Et la veille, le vendredi soir, le traditionnel dîner de gala qui se déroulait aux 3P se transformera en un casse-croûte décontracté, préparé par un traiteur, sous la halle, entre officiels et professionnels. Un moment beaucoup plus convivial, bon enfant, et plus pratique pour les éleveurs qui ne seront pas obligés de laisser leurs bêtes. Des animaux qui, comme chaque année, seront très nombreux, plus de 700, toutes races confondues.

festival elevage 6Pour les professionnels du monde agricole, et notamment les éleveurs, c'est l'occasion de faire découvrir au public leur savoir-faire et la qualité de leurs productions. Une vitrine importante en ces périodes de grave crise de l'élevage. Frédéric Soulier a d'ailleurs affirmé qu'il soutenait pleinement ces éleveurs. "Ce festival en est la preuve, et la mairie s'y engage à auteur de 150.000 euros, ce qui n'est pas négligeable". L'occasion pour le maire d'ouvrir une parenthèse sur les récentes manifestations d'agriculteurs à Brive: "si je comprends leurs préoccupations et soutiens leurs revendications, je ne veux pas de débordements sur la voie publique. Les dégâts et le nettoyage ont coûté à la ville 14.000 euros. C'est la dernière fois. Si cela se reproduit, j'enverrai la facture aux responsables" a-t-il conclu.

festival elevage 11Retour sur le festival où les visiteurs découvriront tout un ensemble de manifestations dont le programme a été affiné. Les animations vont se concentrer autour du théâtre de verdure, sur la place, où il y aura une scène couverte, avec un animateur. Toutes les manifestations, hormis les concours de la race Limousine qui restent sur le ring de la halle ouverte, auront lieu sur le théâtre de verdure (présentations ovines, de chiens de troupeaux, de Primholsteins, spectacles et animations équestres). Tout cela sera déroulé tout au long du festival pour donner plus de rythme à la manifestation. Le festival accueillera aussi cette année un concours national de chevaux de trait.festival elevage 8

Le festival de l'élevage, de la production à la consommation, avec, on ne change pas une équipe qui gagne, les chefs Brivistes des Tables gaillardes. Ils investissent à nouveau le festival avec de nouvelles recettes qui seront réalisées pour l’occasion et expliquées aux visiteurs. Cette année, les restaurateurs seront installés près du point d’accueil, samedi et dimanche. Ils souhaitent mettre en avant toutes les filières présentes, le veau, mais aussi l’agneau, le porc, la volaille et à chaque fois la volonté de travailler des produits que les gens ne cuisinent plus ou plus beaucoup. Il n’y a pas que le faux-filet dans le bœuf ou le gigot dans l’agneau. Ce sont des plats à base de bas morceaux ou d’abats qui seront donc proposés, à travers des recettes simples, bonnes et à refaire chez soi.

festival elevage 2Du bon lait comme autrefois car même si chez nous, qui dit vache dit viande, n’oublions pas qu’elles nous offrent également du lait. Un stand y sera consacré, avec les traditionnelles, et nécessaires traites. Elles seront faites en public et, si vous le désirez, vous pourrez, gratuitement, repartir avec votre bouteille de lait, tout frais sorti du pis. Des bouteilles en verre ont été spécialement créées pour l’occasion. Même chose pour le cidre, pressé en direct, mis en bouteille et offert.

Enfin, le festival veut aussi jouer davantage la carte de l'environnement et du développement durable en utilisant au maximum les chevaux en lieu et place d'engins motorisés. Ainsi, de façon bénévole, les provisions pour les stands seront apportées par des charettes attelées. De même, ce sont des chevaux qui enlèveront les poubelles tous les jours. festival elevage 3Dans un souci environnemental également, et pour éviter les déchets, un gobelet sera vendu, avec consigne, pour avoir son verre avec soi et ne pas gaspiller et jeter des centaines de gobelets en plastique.